Comment éclaircir jardin trop lourd terrain ?

60
Partager :

Terrain idéal pour un jardin pour la culture des légumes, qui est, quoi ?

A voir aussi : Comment abaisser le PPM ?

Avoir des graines de bonne qualité pour l’ensemencement est une chose, mais une question beaucoup plus importante sera de donner aux plantes le substrat optimal pour cultiver. Il peut sembler que vous avez juste besoin de creuser dans le jardin, vider l’engrais, semer les légumes, irriguer le substrat du jardin et attendre la récolte. Malheureusement, tous les types de sol ne garantiront pas la naissance désirée. Les plantes ont leurs propres besoins en sol et si nous ne leur fournissons pas ce dont elles ont besoin, elles pousseront très mal ou même rien ne poussera ou ne se gaspillera rapidement. Mettre un légumes à légumes doit être bien pensé. Il faut déterminer exactement ce que nous voulons cultiver dans le jardin et comment s’assurer que les plantes ont les bonnes conditions de croissance. Parfois, il suffit d’ améliorer la structure du sol, et d’autres fois, il deviendra remplacement complet de la terre du jardinTerre à Jardin .

A lire en complément : Quand est-il possible de mettre de la chaux sur la pelouse ?

Quelle terre pour un potager est le meilleur ?

De nombreuses variétés de légumes n’ont pas beaucoup d’exigences de sol et peuvent être cultivées sur un substrat sableux. Il y a, cependant, et ceux qui ont besoin d’offrir une terre fertile et riche en humus. Il ne peut y avoir aucune pénurie de nutriments ou d’humus. Un autre problème est que le sol ait la bonne structure. Pour les légumes, un sol bien coincé est nécessaire. Méfiez-vous à la fois de la légèreté et trop mal battu. Sinon, le système racine perdra l’occasion de se développer. À son tour, avec une mauvaise enracinement, la plante ne sera pas en mesure de puiser de l’eau avec les micro- et macronutriments nécessaires à sa croissance. Un bon substrat pour toutes les plantes végétales est aéré, perméable, avec une grande capacité de sorption et d’eau. Meilleur sol est un avec une structure glandulaire, correctement aérée — profondément excavée. Dans la plupart des cas, le pH préféré est de 6 à 6,5, c’est-à-dire légèrement acide. De nombreuses espèces de légumes poussent très bien sur un tel substrat, mais certaines peuvent préférer une cascade plus alcaline ou neutre. Avant de semer les graines d’une plante donnée, il vaut la peine de vérifier ce que les exigences en terre ont. Dans les magasins de jardinage, vous pouvez acheter un substrat de jardin prêt à l’emploi pour les légumes. Non seulement est un jardin universel au choix, mais aussi des mélanges spécialisés dédiés à des espèces spécifiques de légumes. Encore une fois, le type de plante, le type de sol préféré par elle, sera pertinent. Certaines graines et semis sont très exigeants et vous devez atteindre dans leur cas pour un habitant spécifique de la terre. Un autre sol conviendra aux plantes jeunes que les plantes matures. En faveur de l’achat de substrats prêts à l’emploi pour Les légumes est que nous connaissons exactement la composition et le type de sol. Nous sommes également convaincus que les terres du jardin seront exemptes de pathogènes. Le substrat de jardin pour les légumes nécessite une préparation appropriée. La première étape sera de l’éliminer. Il est nécessaire de se débarrasser de toutes les plantes indésirables. Il est souvent nécessaire de se détendre et d’améliorer la perméabilité du sol, ajouter de la matière organique, pour augmenter sa capacité à stocker l’eau. Avec une lecture inadéquate, vous devez réduire ou augmenter le pH, en ajoutant des préparations spécifiques. Le sol dérivé de nutriments nécessite un engrais ou un compost approprié. Si nous voulons acidifier le sol, alors vous devez abaisser son pH. Il aidera à creuser à travers la terre et à la mélanger avec de la tourbe aigre haute, du fumier d’oiseaux. Vous pouvez également atteindre pour l’engrais acidifiant prêt à l’emploi. À son tour, pour désacidifier la terre, il sera crucial d’augmenter le pH. Après avoir creusé sol, il est mélangé avec de la chaux, de la craie, de la dolomite ou un logement de désacidification prêt à l’emploi.

Exigences végétales et sols

Chaque légume a ses besoins en sol, qui doivent être pris en compte lors de la mise en place d’un légumier. Si, par exemple, la plante préfère le sol avec une lecture légèrement acide, elle ne se développera pas bien sur un substrat plus alcalin. Le jardinier doit prendre soin du pH correct du sol. Il sera nécessaire de vérifier ce paramètre afin de savoir ce que vous pouvez manger dans une zone donnée et si vous n’avez pas besoin d’augmenter ou de réduire le pH du sol. Il peut être très acide, acide, légèrement acide, neutre, légèrement alcalin, alcalin ou très alcalin. Les légumes individuels ont besoin de terre avec une certaine lectureEspèces végétales et exigences en sol . Sinon, ils ne seront pas en mesure d’assimiler les nutriments dont ils ont besoin pour cultiver. Même si nous allons régulièrement fertiliser et l’eau des plantes, nous ne serons pas à la hauteur des cultures fertiles.

Sur le mauvais sol, rien ne poussera et les légumes finiront par se gaspiller. Mesurer le pH est maintenant une tâche trivialement simple à réaliser, car il suffit de fournir un compteur de sol électrique.

Aubergines

Ils ont besoin de terres fertiles et carieuses. Son action devrait être légèrement acide — pH de 6 à 6,5.

Brocoli

Ils poussent mieux sur un sol fertile, riche en bore et en molybdène. Les terres de jardin peuvent être légèrement acides à neutres — pH de 6,2 à 7.

Bew

Cette plante préfère le sol fertile, légèrement humide. Il est mieux obtenu pour un substrat à teneur en argile. Le pH optimal est de 6,2 à 7 — il peut être légèrement acide ou inerte.

Brukva

Brukiew poussera même sur un sol faible à condition qu’il ne soit pas trop sablonneux. Il peut être cultivé sur un substrat avec un pH de 6 à 7, c’est-à-dire avec une lecture de légèrement acide à neutre.

Betterave

Pour cette espèce de betterave, il n’est pas nécessaire de se soucier de la qualité de la terre est médiocre, car elle fera grand sur elle. Il sera préférable, bien sûr, de semer la betterave foliaire dans un sol abondant en humus, ce qui se traduira par de grands rendements. Le pH optimal de la catégorie de substrat est de 6,5 à 7. La betterave d’exercice a pratiquement les mêmes exigences de sol que la betterave foliaire.

Oignons

Si nous avons un sol fertile et légèrement humide, alors il sera certainement génial de cultiver des oignons dessus. Il préfère un pH de 6,5 à 7 — de la rethe légèrement acide à neutre. La variété de perles poussera même sur le sol moyen, de même que les oignons d’un vieux de sept ans ou de plusieurs étages.

Courgettes

Les courgettes nécessitent des terres fertiles et riches en humus avec un pH de 6 à 7.

Chicorée

Si nous voulons avoir la chicorée de laitue de jardin, alors nous pouvons semer des graines même à terre de qualité moyenne. Plante cela va pousser sur un sol sablonneux et avec une petite teneur en argile. Le pH optimal sera de 6 à 7.

Ail

L’ ail magnifiquement parfumé pousse bien pour un sol fertile et carieux, avec un pH de 6 à 8, c’est-à-dire qu’il fera face même dans un sol alcalin.

citrouille

La citrouille aime les sols fertiles et riches en humus, ayant un pH de 6 à 7. Il donnera bien à la fois pour le sol légèrement acide et pour la lecture neutre.

Endive

Que la terre du jardin soit médiocre ou avec la pourriture, l’endive poussera dessus. Le sol peut avoir un pH de 6,5 à 7,5.

Pois

Les pois peuvent faire face au sol médiocre, sableux, même légèrement argileux. Miles sera vu, bien sûr, l’ajout de caries. PH peut varier de 6 à 7,5.

Chou frisé

Le chou frisé est capable de pousser sur des terres de qualité moyenne, mais si nous comptons sur des rendements bien meilleurs, il est logique de semer des graines dans le sol sableux, enrichi en compost et une petite quantité d’argile. Le pH optimal est de 6 à 7,5.

Kabaczek

La plante préfère le sol avec un pH de 6 à 7. Il devrait être abondant dans des éléments tels que le bore et le molybdène, être fertile et carieux.

Chou-fleur

Le chou-fleur a des exigences plus élevées en matière de sol. Il pousse sur le sol avec une lecture de légèrement acide à légèrement alcalin — pH compris entre 6,4 et 7,5. Le jardin doit être fertile et légèrement humide, il peut y avoir une pénurie de bore et de molybdène.

Kalarepa

Un chou-rave savoureux poussera sur un sol fertile, légèrement humide et riche en humus. Le pH du sol peut varier de 6 à 7.

Chou

Que nous voulions avoir du chou Bruxelles, Pékin, rouge, italien ou blanc dans notre jardin, le sol devrait avoir un pH compris entre 6,5 et 7,3 — légèrement acide à légèrement alcalin. Le chou blanc, italien et pékin nécessitent des terres fertiles et légèrement humides. Avec le chou rouge, vous avez besoin prendre soin de la teneur en potassium dans le sol.

Artichaut

Ce légume ne poussera pas sur le sol moyen. Il doit être fertile et profondément cultivé. Le pH optimal sera la valeur de 6,5 à 7.

Aneth de jardin

L’ aneth poussera sur des terres médiocres, humides et légèrement humides. Il peut avoir un pH de 6,5 à 7. Le fenouil à son tour a déjà d’autres exigences. Le jardin doit être fertile, avec une lecture de acide à légèrement acide — pH compris entre 5,5 et 6,5.

Carottes

Pour les carottes, peu importe qu’elle pousse sur un sol légèrement acide ou avec une lecture inerte. Les terres de jardin peuvent être fertiles ou médiocres. Il sera seulement important qu’il ne soit pas fouetté ou pierreux.

Cucum

Les concombres poussent mieux sur un sol fertile, carieux, légèrement humide, avec un pH de 6 à 7.

Poivrons

Cette plante doit être dotée d’un sol fertile, riche en humus, avec un pH de 6 à 7.

Patison

Si jardin ne sera pas fertile, ayant un pH de 6 à 7, la culture de pâtisons ne réussira pas, pâtisons peuvent aller au gaspillage.

Panais

Lorsque vous décidez de cultiver le panais, vous n’avez pas à vous soucier du fait que la terre du jardin sera moyenne, car ce légume fera beaucoup dessus. Des rendements encore meilleurs seront obtenus dans le cas des terres fertiles et carieuses. Le pH optimal est de 6,5 à 7,5 — avec une lecture de légèrement acide à légèrement alcalin.

Persil

La tension et le persil racinaire préfèrent le sol avec un pH de 6,5 à 7,5. Dans le cas de la première, la terre doit être fertile, non abattu. Il est similaire avec le persil racine, qui n’aime pas en outre les terres pierreuses.

Tomate

La tomate fera face sur le sol avec une lecture de légèrement acide à légèrement alcaline. Le PH peut varier de 5,5 à 7,5. La terre doit être fertile et contenir la pourriture.

Poireau

Sur la terre fertile et légèrement humide grandira magnifiquement cf. il a un pH de 6,5 à 7,5.

Roszponka

Tant sur un sol médiocre que fertile nous poussera sans soudure. Le PH peut varier de 6 à 7.

Rukola

Cette plante produira magnifiquement sur sol moyen, avec un pH de 6,5 à 7,3. Il peut être légèrement aigre ou même légèrement alcalin.

Velcro

Sur le sol avec une lecture de légèrement acide à inerte développera des navets. Malgré le fait qu’il peut faire face à la terre moyenne, il vaut la peine de semer des graines dans un sol fertile, légèrement humide et profondément cultivé. Le pH optimal est de 6,5 à 7.

Radis

Dans le cas du radis, nous avons des possibilités considérables, car il poussera sur un sol médiocre, fertile, humide et légèrement humide. L’PH devrait être de 6,5 à 7. La même chose s’applique au radis.

Laitue

Graines de salade : beurrée, tige, cassante, feuille, peut être semée dans le sol avec un pH de 6 à 7,5. En ce qui concerne les exigences relatives aux terre, ça n’a pas d’importance. La plante fera face à la fois sur un sol médiocre et fertile, carieux.

Céleri

Le céleri aux noix préfère le sol avec un pH de 6,5 à 7,5 — avec une lecture allant de légèrement acide à légèrement alcalin. La terre doit être fertile et riche en humus. Les mêmes exigences ont le céleri racine.

Skorzoner

Dans le cas de fertile, carieuse et avec une petite quantité d’argile, une scorzonera peut être cultivée en toute confiance. Il nécessite un sol avec un pH de 6,5 à 7 — avec une lecture de légèrement acide à inerte.

Oseille

Une fois mangé l’oseille chaque année rebondit des pousses racinaires. Il poussera même dans le cas des terres moyennes, mais préfère légèrement humide et fertile. Le pH du sol peut être de 4 à 7 — une réaction de légèrement acide à neutre.

Puce

La broyeuse n’a pratiquement aucune exigence pour le sol. Il croîtra sur la catégorie de substrat de qualité moyenne, le pH du sol devrait être de 6 à 7.

Asperges

Si nous voulons avoir des asperges de jardin, alors vous devez d’abord vous assurer que la terre est fertile, humide et profondément cultivée. Sinon, les rendements seront punis. Le pH optimal est de 6,5 à 7,5.

Épinards

Pour les sols fertiles et légèrement humides, les épinards peuvent être semés, qui prospèrent bien dans un sol avec un pH de 6,5 à 7,5.

pommes de terre

Ces légumes sont mieux produits dans les sols avec une lecture légèrement acide. Ils peuvent être cultivés sur une catégorie de substrat avec un pH de 5,5 à 7. Ils ont besoin de terres à faible salinité.

Comment vérifier la terre dans le jardin ?

Tout le monde ne sait pas quel genre de terrain il a vraiment sur son terrain, plus précisément dans son jardin. Ceci est très important et a un impact direct sur le développement des plantes cultivées sur elle. Avant d’aller à la planification et à l’organisation du jardin, vous devez faire des mesures appropriées. De nombreux types de sols peuvent être distingués. Si nous voulons Pour savoir quelle est la qualité de notre terrain de jardinComment vérifier le terrain dans le jardin ? , vous devez connaître sa structure et se retenir. Pour des mesures détaillées, vous aurez besoin d’appareils spéciaux, mais vous pouvez également le vérifier rapidement de votre propre chef. A notre disposition, nous avons trois façons de nous aider à reconnaître le type de sol sur la parcelle.

Frotter l’échantillon de sol dans les doigts

La première étape sera de prendre un échantillon du sol et de le déchirer dans les doigts, ce qui permettra de déterminer la structure. À son tour, l’adhérence peut être vérifiée en formant un rouleau à partir de l’échantillon de masse. Il est recommandé d’évaluer le type de solen l’échantillonnant à différents endroits de la parcelle. Un bon sol sera sablonneux. Il peut être connu après le fait qu’il est légèrement sale et palpable sous les doigts des taches de sable. Sans problème, vous pouvez former un échantillon de ce sol en rouleaux épais et facilement éclater. Sur un tel substrat, la plupart des plantespoussent très bien. Parler Vous pouvez ici à propos d’un substrat fertile et perméable, qui est doté d’une grande quantité d’eau. Unsol sableux de qualité boiteuse ne laisse pas de traces sur les doigts lorsqu’il est sec, il a tendance à s’effondrer. Vous ne pouvez pas boire un rouleau, même humide. Un tel substrat de jardin est caractérisé par une perméabilité élevée, ne contient pas trop d’eau, il sèche relativement rapidement, le rendant peu fertile. Un sol lourd et limoneux peut être connu après le fait qu’après l’avoir touché, il filtre fortement, même colle aux doigts. Il est très facile d’en former un rouleau, qui ne disparaît pas, même s’il est plus long. En faveur du sol argileux parle sa naissance, très bon stockage d’une grande quantité d’eau. Une telle terre est imperméable et imperméable. Si la structure du sol est améliorée avec du sable, vous pouvez cultiver en toute sécurité une variété de légumes dessus. Le sol est fertile et pas le pire qu’il stocke de l’eau. Il tend à se grouper et une structure spécifique qui rappelle au toucher du savon. On estime que le sol tourbé est abondant en matière organique et qu’il absorbe relativement bien le H2O. Il peut être connu après la coloration foncée et l’humidité. Pour les sols calcaires, la couleur claire, la pierre, la superficialité, une bonne perméabilité et une fertilité modérée sont mentionnés. Les sols galets se propagent très facilement à la fois secs et humides. En les frottant dans les doigts, il est possible de sentir clairement des morceaux épais et durs. Il est impossible de former à partir d’une telle terre de rouleau. La terre « galets » est pauvre en nutriments et en eau. Souvent, le sol de galets est appelé salé. Il serait très difficile de faire pousser quoi que ce soit sur elle.

Méthode de chute de particules dans l’eau

Le type de sol peut être vérifié sans utiliser d’outils spécialisés utilisant la méthode de chute de particules dans l’eau. Il est nécessaire de remplir un échantillon du sol du plat en verre à la moitié de sa hauteur. Il est ensuite reconstitué avec de l’eau et mélangé le tout ensemble très bien, après quoi il met de côté et surveille les niveaux changeants de hauteur des sédiments, en les marquant avec un marqueur. Nous nous intéresserons aux couches après le sable, la poussière et la taupe, les coquillages et la matière organique. Chaque fraction lorsqu’elle est mélangée à de l’eau coulera à un rythme différent. Après deux jours, vous pouvez procéder à la détermination du pourcentage de compacité du sable, des parties pylous et de la matière organique — chaque couche mesurée doit être divisée par la hauteur du sédiment entier et multipliée par cent. Un sol de bonne qualité devrait avoir une teneur en sable de 40 à 50 %, des parties pylous de 30 à 40 % et une teneur en matière organique de 20 %.

Test en utilisant des appareils

Pour vérifier le réactif du sol dans le jardin, vous pouvez utiliser un acidomètre, c’est-à-dire undispositif sous la forme d’un pehamètre. Nous aurons besoin plusieurs échantillons de terrain de divers endroits sur le jardin. Vous pouvez parler dela lecture acide si la valeur affichée estcomprise entre 4 et 6,5 pH . À son tour, la réaction alcaline s’applique au sol avec un pH de 6,5 à 8 . Comme pour les acidomètres avec un indice, les instruments électriques fonctionnent, mais pour ce dernier, vous pouvez compter sur une précision beaucoup plus grande. De tels dispositifs, bien sûr, sont beaucoup plus chers. Pour un usage domestique, cela n’a aucun sens de les acheter, juste un pehamètre qui affichera le résultat déjà en une minute — il est placé dans le sol à différents endroits. Des instruments de mesure colométriques sont disponibles dans le magasin de jardin ou en ligne. Il s’agit de solutions et de papiers décisif qui changent leur coloration lorsqu’ils sont en contact avec le sol, selon sa lecture. Il suffit de comparer le timbre résultant avec la légende de couleur. Très important lors de l’exécution Toute mesure du sol pour examiner son réactif ne doit pas le faire immédiatement après sa fécondation. Les résultats ne seront tout simplement pas fiables.

Recherche spécialisée

Si nous voulons savoir exactement quel type de sol nous avons dans notre jardin, vous pouvez utiliser la méthode spécialisée, c’est-à-dire donner des échantillons à la station chimique et agricole de district. Il faudra obtenir deux échantillons de sol : l’un doit être prélevé sur la couche jusqu’à 20 cm de profondeur et l’autre au-dessus de 20 à 40 cm. De cette façon, vous pouvez découvrir ce que le sol a retrouvé, le niveau de salinité, la teneur en nutriments et les chlorures . Les spécialistes vérifieront le niveau de contamination des métaux lourds, de la teneur en azote, des micro- et des macronutriments. Ils détermineront la composition granulométrique du sol et spécifieront des recommandations de fertilisation pour des cultures spécifiques.

Comment améliorer la structure du sol ?

Ce n’est pas rare Il s’avère nécessaire d’ améliorer la structure du solpour fournir aux plantes des conditions optimales pour la croissance. Il y a beaucoup de possibilités, en fonction de ce que nous avons exactement avec un problème et de l’effet que nous voulons obtenir. Si le sol sur la parcelle a une structure grumeleuse, il n’est pas nécessaire de faire pratiquement quoi que ce soit, car c’est un exemple d’une excellente catégorie de substrat pour les plantes. Un tel sol est bien oxygéné, doté de ressources en eau. Vous pouvez parler de soi-disant Blacklands ici. Malheureusement, dans la grande majorité des cas, la qualité du terrain de jardin laisse beaucoup à désirer et quelques modifications doivent être apportées. Pour améliorer la structure du sol, les engrais sont idéalement adaptés, ce qui l’enrichira avec la pourriture. Les plantes poussent mieux dans un sol fertile, riche en matière organique. L’avantage des engrais organiques est qu’ils abondent en elle, de sorte que le système racinaire des plantes peut puiser de l’eau avec la quantité nécessaire facilement minéraux digestibles. Louable sera compost, qui doit être décomposé au printemps ou en automne. Pour le compost, vous pouvez parler de fertilisation toute l’année, car vous n’avez pas besoin de vous soucier du déplacement du sol. Il sera bon de le mélanger avec le sol avant même de semer des graines ou des semis de quilting, ainsi que de jeter sur le sol autour des plantes déjà en croissance. Améliorer la structure du sol est utilisé par le fumier, qui doit être bien recomposté. Vous pouvez acheter prêt ou regarder autour de lui parmi les agriculteurs environnants. Cependant, il est nécessaire de vérifier que le fumier en question est de bonne qualité, de sorte qu’il n’arrive pas de nuire aux plantes. Il ne doit pas avoir un woni désagréable. Il suffit de le disperser au début de l’automne ou pour l’automne sur des réductions, après quoi creuser à travers le sol. Une exception est le fumier fraisComment améliorer la structure du sol ? , qui en raison de la forte compacité des composés minéraux ne peut être utilisé que pour l’automne. Il ne devrait pas être décomposé en terre où les plantes poussent tout le temps, ce qui causerait probablement des dommages à leur système racinaire. Une autre possibilité sera d’enrichir le sol avec de la tourbe, ce qui améliorera également très bien sa structure. Il y a beaucoup de nutriments dans la tourbe. Pour cela, il est recommandé d’ajouter encore de l’engrais minéral, de préférence un tel multicomposant universel. L’alternative consistera à atteindre des engrais spécialisés, conçus pour cultiver une variété particulière de légumes. De telles préparations peuvent généralement être utilisées à la fois au printemps et en automne, ainsi qu’en été. Dans le cas des engrais minéraux, une extrême prudence doit être prise, car avec leur excès, ils peuvent être effectués, ce qui contribuera finalement à la mort complète des plantes. Les sols avant la mise en place du jardin sont recommandés pour semer soi-disant engrais vert sous la forme de plantes vertes à croissance rapide, qui seront coupés et creusés avec la couche supérieure sol. Cela sert à aérer le sol et le détendre, la formation de caries. L’amélioration de la structure du sol est également propice à légèrement acide ou inerte. De façon optimale, le pH de la plupart des plantes est de 6 à 7.

Que faire en cas de sol trop léger ?

Le sol sableux est aussi indiqué que possible à condition qu’il ne soit pas trop léger. Sinon, il est nécessaire de compter avec beaucoup de vrac et peu de naissance. Le plus est une bonne aération, de sorte que le système racinaire des plantes peut se développer librement. L’inconvénient sera le drainage rapide de l’eau dans des couches plus profondes du sol, qui s’accompagne malheureusement d’un lessivage des nutriments. Une plante qui pousse sur le sol trop légère n’aura pas la possibilité de prendre de la nourriture en raison du manque d’accès à celle-ci. Un autre inconvénient est la susceptibilité au dessèchement du sol léger, qui a tendance à se transformer en poussière. Ces terres n’est pas difficile à cultiver en raison de pour l’avoir creusée sans effort. Il suffit d’améliorer sa structure en augmentant la capacité d’accumuler de l’eau et des substances alimentaires. L’idée ici est de rendre le sol plus absorbant. Un traitement supplémentaire sera d’enrichir la terre avec la pourriture, devenant ainsi plus précieux pour les plantes qui y poussent. Une bonne solution consiste à répandre du compost ou du fumier. Avec un sol trop léger, il est recommandé d’ajouter de l’argile moulue, de la décomposer sur la surface et de le mélanger avec le sol à la profondeur de la bêche. Encore mieux, il sera prouvé de mélanger l’argile avec de l’engrais organique, et seulement ensuite ajouter un tel mélange au sol et creuser à travers celui-ci.

Comment faire face au problème du sol trop lourd ?

Le problème n’est pas seulement trop léger, c’est trop lourd. Vous pouvez en parler dans le cas du sol argileux. Beaucoup de plantes préfèrent ces terres, mais il est possible d’améliorer sa structure, ce qui assurera qu’ils encore de meilleures conditions de développement. Le sol argileux contient un peu d’eau, mais en même temps il est peu aéré. La conséquence de cela sera une plus grande susceptibilité des racines des plantes à la pourriture. L’argile a pour lui-même que sous l’influence de l’humidité, il commence à tacher et labyrinthe. À son tour, le sec est très dur et a tendance à se fissurer. Ceci est très défavorable pour les plantes, car cela peut entraîner des dommages à leur système racinaire. Un autre inconvénient sera le réchauffement lent pendant la période printanière, ce qui entraînera un retard dans le développement de l’usine. Afin d’améliorer la structure du sol argileux, il faut le détendre en ajoutant du sable grossier ou du gravier fin au sol et du compost, de la tourbe ou du fumier. Une très bonne solution s’avère être d’étaler sur le sol un mélange composé de deux parties organiques et un minéral. La prochaine étape sera de creuser soigneusement le sol à une profondeur minimale de 20 cm.

Échange de terres en

jardin

Les légumes ne pousseront pas sur certains types de sol, il est donc crucial de hanter des terres appropriées avant de semer quoi que ce soit. Cependant, il n’est généralement pas nécessaire de remplacer complètement le sol pour la culture, mais il suffit de le mélanger avec de l’ engrais organique ou de la tourbe déacidifiée . Le but de cette confluence est d’améliorer le reed et la structure du sol, l’enrichir en nutriments, ce qui favorisera la stimulation des racines des plantes à la croissance. Il n’est pas recommandé de remplacer le sol à grande profondeurÉchange de terres dans le jardin . À l’exception des terres de très mauvaise qualité, contaminées ou infestées de maladies. Pour cela sain, il suffit d’ajouter un nouveau substrat, de préférence tel prêt pour la culture de légumes spécifiques. Il suffira sans doute de hanter une couche de terre.

4.8 / 5 ( 9 głosy )

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons