Comment poser du gazon artificiel sur un sol en terre : les étapes à suivre !

1264
Partager :
green grass field during daytime

 

La pelouse artificielle est utilisée dans bien des cas pour embellir un jardin ou une surface. Sa polyvalence lui permet d’être appliquée sur divers supports comme le sol en terre. En effet, la pose du gazon artificiel sur sol nécessite de suivre une méthodologie précise. Découvrez dans le présent article, comment poser du gazon artificiel sur sol en terre.

A lire aussi : Tondre son gazon : les astuces pour une coupe efficace et une fréquence adaptée

Préparer le sol

La pose du gazon sur un sol en terre demande avant tout de préparer convenablement le sol. Ce processus consiste dans un premier temps à retirer les mauvaises herbes et les cailloux. Il existe à cet effet, diverses techniques de désherbage.

Selon votre convenance, vous pouvez utiliser la technique chimique, thermique, naturelle ou encore mécanique. Il faudra être méticuleux quant à la suite. Pour commencer, il faudra impérativement aplanir le sol. Qu’il s’agisse d’un sol dur ou mou, il faut l’aplanir.

Lire également : Réparer efficacement les zones de gazon endommagées ou dégarnies : nos conseils essentiels

Par la suite, veillez à égaliser et à rendre compact toute la surface destinée à la pose du gazon. Cette étape est nécessaire pour les sols dont les surfaces sont irrégulières. Pour y parvenir efficacement, servez-vous d’un râteau et d’un rouleau. Dans le cas d’un sol meuble, au cas où la qualité de votre sol en terre ne permettrait pas un aplanissement, une autre alternative s’offre à vous.

Elle consiste à mettre en lieu et place de la dernière couche, du sable argileux ou concassé afin d’optimiser le drainage. Dès lors que le sol est préparé, un géotextile devra être placé avant le gazon artificiel afin d’éviter que les mauvaises herbes ne poussent.

Poser le gazon artificiel sur terre

À présent que votre sol est bien préparé, vous pouvez procéder à la pose du gazon artificiel en terre. Dans la majorité des cas, il existe des canevas adaptés à ce travail. Toutefois, un en particulier ressort du lot. Mais avant de l’appliquer, il vous faudra en amont, prélever les dimensions de votre future pelouse.

Quelle dimension de rouleau faut-il acheter ?

Connaître les dimensions est utile et vous permettra d’acheter le nombre de rouleaux nécessaire. Le reste n’est qu’une succession d’étapes simples à exécuter. En réalité, l’installation du gazon synthétique sur sol en terre se fait par rouleau.

Comment faut-il disposer le gazon artificiel ?

L’installation du gazon artificiel se déroule comme suit.

Première étape

Celui-ci doit être installé et déroulé depuis un coin du terrain. A l’aide d’un cutter, procédez au découpage des dimensions. Veillez à ce que les mesures du lé correspondent à celles de votre pelouse. L’étape suivante consiste à faire une découpe droite en séparant les poils des touffes d’herbes. Cette action permet de finaliser l’installation du premier rouleau.

Deuxième étape

Le second rouleau quant à lui, doit être placé juste à côté du second. Toutefois, ce dernier doit chevaucher le premier afin de cacher la jointure. Pour un meilleur rendu, faites en sorte que les rouleaux soient posés dans la direction des brins d’herbe. Les deux premiers rouleaux ont pour rôle de vous servir de modèle.

Troisième étape

Après avoir posé convenablement les deux premiers rouleaux, vous pouvez continuer la pose du gazon en recouvrant la surface du terrain avec les rouleaux qui restent. Durant le déroulement, assurez-vous de placer une bande de jonction entre chacun des rouleaux. La bande de jonction doit au préalable être collée à l’aide d’une colle spéciale.

Quatrième étape

La quatrième étape vise à maintenir des bandes de votre gazon artificiel. L’astuce pour les maintenir est toute simple. Vous devez vous munir de clous. Ils vont servir à clouer les bandes sur les bords de la pelouse.

Cinquième étape

À la fin de tout travail, il y a de petits détails à arranger. Dans le cas d’une pose de gazon, les finitions se font à l’aide de découpages supplémentaires. Ils visent à dessiner les contours pour les arbres ou pour les bordures du terrain. Enfin, il termine le posage en beauté, il vous faudra utiliser, redresser les brins d’herbe. Pour le faire, vous devez balayer toute la pelouse à l’aide d’un balai-brosse.

Fixer le gazon artificiel au sol

Maintenant que le gazon artificiel est correctement disposé, il est temps de passer à l’étape suivante : la fixation au sol. Il existe plusieurs méthodes pour fixer le gazon artificiel au sol, selon les préférences en matière de résultat final ou encore selon les caractéristiques du terrain sur lequel vous travaillez.

La première méthode consiste à utiliser des clous en acier galvanisé. Ces derniers sont plantés dans la terre ferme (ou tout autre type de surface) et servent d’ancrage pour votre gazon synthétique. Les clous doivent être plantés tous les 20 centimètres environ et bien enfoncés dans la terre afin que le gazon ne bouge pas une fois installé.

Il existe aussi des bandes auto-adhésives qui permettent aux bords du gazon artificiel d’être collés directement à la surface sur laquelle vous travaillez. Cette méthode est très efficace car elle garantit une fixation impeccable du gazon sans risque qu’il se déplace avec le temps ou sous l’action d’un vent violent.

Certains professionnels choisissent d’utiliser des piquets spécialement conçus pour ce genre de travaux. Ces derniers ont un corps renforcé et leur forme particulière leur permet de s’enficher solidement dans toutes sortes de terrains ou surfaces. Ils offrent un ancrage robuste, facilement réglable et adaptable à toutes formes de terrains.

Quelle que soit la technique choisie, il faudra veiller attentivement à la fixation de votre pelouse artificielle pour prévenir tout accident ou dommage. En suivant ces étapes simples et efficaces, vous serez en mesure d’installer un magnifique gazon synthétique qui sera résistant aux intempéries et facile à entretenir dans le temps.

Entretenir son gazon artificiel : astuces et conseils

Le brossage régulier est donc indispensable pour éliminer les débris et les feuilles mortes qui se posent sur la surface, ainsi que pour préserver sa douceur d’origine. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un balai-grattoir en caoutchouc ou bien d’une brosse à poils souples.

L’arrosage :
Contrairement aux idées reçues, l’arrosage n’est pas nécessaire pour un gazon synthétique car il ne risque pas de s’assécher comme une pelouse naturelle. Il est recommandé de le nettoyer avec un jet d’eau afin d’enlever les poussières accumulées au fil du temps. Laissez sécher quelques minutes avant de passer le balai-grattoir ou la brosse.

L’évacuation des eaux pluviales :
Si votre jardin a été conçu avec une pente spéciale pour l’évacuation des eaux pluviales, vous n’aurez pas besoin de vous inquiéter quant à l’entretien du drainage sous votre gazon artificiel. Dans le cas contraire, il sera important d’avoir recours à un professionnel pour installer un système efficace qui empêchera toute stagnation des eaux pluviales sous votre pelouse synthétique.

En suivant ces conseils simples mais importants régulièrement, vous prolongerez considérablement la durée de vie et le bon état général de votre gazon artificiel, tout en profitant longtemps de son aspect frais et verdoyant.

Partager :