Comment réussir la culture de ses oignons ?

1629
Partager :
Le début de la culture d'oignon

Les oignons font partie des légumes indispensables pour la cuisine. L’oignon, quelle que soit sa couleur, se cultive très facilement. Vu son rôle prépondérant à la cuisine, l’oignon devrait se retrouver dans tous les jardins. Mais, comment faire sa culture ? Découvrez cela dans les prochaines lignes de cet article.

La bonne plantation de l’oignon

Démarrer la culture de l'oignon par la plantation manuelle

A découvrir également : Les conseils d'entretien pour votre terrasse en bois

Les oignons sont à leurs aises quand ils se retrouvent sur les terres légères et calcaires. Si vous avez des sols argileux, alors faites la culture de l’oignon sur butte, car l’excès d’humidité nuit aux oignons. Pour une meilleure fertilisation qui n’entrainera pas un pourrissement de vos oignons, préférez un engrais de fond.

Les oignons se plantent généralement au printemps entre février et avril. Dans les régions où la température peut descendre jusqu’à -10 °, privilégiez une plantation au printemps. En effet, les oignons supportent mal les températures trop basses.

A découvrir également : Comment réussir la culture des endives ?

Pour leurs mises en terre, laisser au minimum 15 cm entre chacun des plants et une distance de 35 cm entre les lignes. Enfoncez chaque bulbe à la main. La pointe doit se tourner vers le haut à trois centimètres de profondeur.

Le cas des semis d’oignon

Les semis d’oignons qui doivent être conservés se font entre le mois de février et celui d’avril. À cette époque, l’hiver aurait fini de dicter sa loi. Quant aux semis d’oignons précoces, ils se réaliseront entre la moitié du mois d’août à celle de septembre. Pour les planter, creusez vos sillons d’un centimètre de profondeur et mettez les graines à chaque 2 cm et renfermer avec 1 cm de terre.

Les sillons doivent être espacés de 30 cm. À l’approche du troisième mois, vous éclaircirez les semis à 5 cm. Les oignons semés en printemps peuvent faire 5 à 6 mois avant la récolte tandis que ceux semés en automne feront 8 à 9 mois.

Un meilleur entretien

Il faut déjà savoir que les oignons n’apprécient pas l’humidité. Alors, vous arroserez régulièrement les semis jusqu’à leurs repiquages et le laps de temps qu’ils feront pour démarrer. Ceci sera fait rigoureusement pour les plantations en saisons sèches. Lorsque le feuillage est sec alors, les bulbes sont à priori mûrs.

Épargnez-les des maladies

Risques de maladies sur la culture des oignons

Vos oignons doivent être protégés du mildiou. Il s’agit d’une maladie qui menacera votre récolte si vous ne disposez pas bien les bulles lors de la plantation. Aussi, il faudra leur faire un traitement préventif lorsqu’une période pluvieuse surgit durant l’été.

La récolte et la conservation des oignons

<img class='aligncenter wp-image-61 size-full' src='https://www.agrisystems.net/wp-content/uploads/la-recolte-et-la-conservation-des-oignons.jpg' alt='Récolte et conservation des oignons‘ width=’1200′ height=’675’ />

La récolte de vos oignons dépendra du moment où vous avez effectué la plantation. Si celle-ci a été faite en début d’automne, il faudra attendre l’hiver pour pouvoir les récolter. Les bulbes devront être arrachés à la fin de l’hiver ou au début du printemps selon le climat local.

Si tout s’est bien passé, vous devriez obtenir une belle récolte. Pensez à bien les conserver afin qu’ils ne se périment pas rapidement. Pour cela, voici quelques astuces que nous pouvons recommander :

  • Epluchez tous vos oignons avant leur stockage ;
  • Mettez-les dans des boîtes (en plastique) en y ajoutant un peu de sciure sur chaque rangée ;
  • Faites ensuite régulièrement le tri dans vos réserves afin d’enlever ceux qui ont commencé à germer.

Notez aussi que les températures idéales sont comprises entre 1°C et 4°C pour une bonne conservation des oignons.

Les différents types d’oignons et leurs particularités de culture

Il existe différentes variétés d’oignons, chacune ayant ses propres particularités de culture. Voici un petit tour d’horizon des types d’oignons les plus courants :

L’oignon jaune : Il s’agit du type d’oignon le plus communément cultivé. Sa saveur est douce et sucrée, tandis que sa texture est plutôt croquante.

L’oignon rouge : Ce type d’oignon est très apprécié pour son goût prononcé et légèrement piquant. Il se caractérise aussi par sa couleur pourpre foncé.

L’échalote : Proche parent de l’oignon, l’échalote a une saveur subtilement sucrée et légèrement relevée. Elle peut être utilisée crue ou cuite dans beaucoup de plats différents.

Le petit oignon blanc : Aussi connu sous le nom d’oignon grelot, ce type d’oignon est souvent utilisé dans la cuisine française traditionnelle en raison de leur taille pratique pour les recettes à petite échelle.

Chacun de ces types demande des soins spécifiques lors de leur culture. Par exemple, les oignons jaunes préfèrent un sol bien drainé avec une exposition au soleil pendant toute la journée, tandis que les échalotes ont besoin d’un sol riche en matière organique avec une humidité correcte mais pas trop importante afin d’éviter tout risque lié à la moisissure.

Partager :