Comment combattre les Poux Rouges ?

12
Partager :
poux rouges

Inoffensifs mais très nuisibles, les poux rouges sont souvent présents sur les plantes, les murs, les balcons et les terrasses. Ils sont souvent une source d’inquiétude pour les propriétaires. Amoureux des climats tempérés et des environnements secs, ce parasite particulier a tendance à proliférer à l’extérieur au printemps. Il se réfugie à l’intérieur lorsque les températures deviennent trop froides ou trop chaudes. Découvrez dans cet article comment vous débarrasser de ce parasite gênant.

La prolifération des poux rouges

Les poux rouges sont une espèce d’acariens dont la taille ne dépasse pas deux millimètres et qui se caractérisent par leur couleur rouge intense typique. Bien qu’ils soient inoffensifs pour les humains et les animaux, ils peuvent néanmoins causer de nombreux problèmes. Si on les écrase, ils ont tendance à libérer un pigment rouge intense, qui tache de manière indélébile les murs, les meubles et les vêtements. Les poux rouges apparaissent lorsque la température avoisine les 20° C et ont tendance à se cacher lorsque la chaleur devient plus persistante. Ils hibernent ensuite et reviennent directement au printemps suivant.

A lire en complément : Comment bien élever les porcs en France ?

Ils se déplacent généralement en petits groupes et envahissent les terrasses, les balcons et les rebords de fenêtres, allant parfois jusqu’à se frayer un chemin dans la maison. Ils se nourrissent de larves lorsqu’ils sont jeunes et de fientes d’oiseaux lorsqu’ils atteignent l’âge adulte. Les poux rouges ont besoin de conditions climatiques particulières pour proliférer. C’est pourquoi ils ont tendance à apparaître et à infester les plantes au printemps et en été.

Pourquoi sont ils une menace pour vos plantes ?

Pour les plantes, les poux rouges sont une réelle menace à leur développement. L’invasion de poux rouges en grande quantité pourrait s’avérer fatale pour les plantes. En effet, leur habitude de les infester pour se nourrir de larves et d’excréments pourrait provoquer un dessèchement irrémédiable de la plante.

A découvrir également : Comment devenir exploitant agricole ?

Une infestation de poux rouges se caractérise par le fait que la face supérieure des feuilles a tendance à se décolorer puis à tomber, tandis que la face inférieure se nécrose, entraînant la mort de la plante. Afin d’éviter que vos plantes ne meurent, il est important de prendre des mesures efficaces pour combattre les poux rouges.

Comment se débarasser des poux rouges ?

Ces minuscules animaux ne sont pas dangereux pour l’homme, mais ils peuvent infester les plantes ornementales, divers légumes, les haricots et les tomates. Pour vous en débarrasser, vous pouvez utiliser plusieurs solutions naturelles.

Arroser régulièrement les plantes

Le remède naturel le plus écologique contre les poux rouges est l’eau. Un jet d’eau, nébulisé ou non, chasse immédiatement l’acarien. Les plantes peuvent être lavées avec de l’eau simple, ce qui les débarrassera instantanément de l’envahisseur. Le lavage se fait de préférence le soir.

Utilisation d’un acarien prédateur

Lorsqu’il s’agit de sauver des légumes et d’autres plantes, la méthode biologique consiste à utiliser un acarien prédateur. Placé directement sur les feuilles, il agira comme un nettoyeur naturel de l’environnement. Les coccinelles peuvent également être utilisées comme un précieux remède naturel pour désinfecter les plantes et les légumes attaqués par les poux rouges.

Solution d’oignon

Il s’agit également d’un remède biologique très efficace et respectueux de l’environnement. Dans un litre d’eau, faites mijoter un oignon haché avec sa peau. Laissez mijoter pendant 20 minutes puis, une fois refroidi, versez le contenu dans un atomiseur. Pulvériser après le coucher du soleil sur les cultures et les plantes.

De l’ail

Vous pouvez préparer une solution d’ail pour combattre les poux rouges. Prenez 3 à 4 gousses d’ail et faites-les mijoter dans un demi-litre d’eau pendant environ 20 minutes. Veillez à maintenir une légère ébullition. Une fois le temps écoulé, éteignez le feu et laissez reposer jusqu’à refroidissement complet. Filtrez et versez dans un pulvérisateur. Vaporisez sur les feuilles, les balcons, les rebords de fenêtres et les luminaires, de préférence le soir.

Utiliser du romarin

Efficace et naturel, facile à préparer, cette solution est composée d’eau et d’huile essentielle de romarin. La préparation de cette solution est élémentaire. Versez un demi-litre d’eau dans un flacon pulvérisateur et ajoutez 100 à 15 gouttes d’huile. Après avoir bien secoué la préparation, pensez à l’appliquer le soir.

L’importance d’un bon arrosage

S’il est vrai que les poux rouges ont tendance à se retirer lorsque les températures sont particulièrement élevées, un bon moyen de les éloigner est de veiller à ce que les plantes et les légumes soient bien arrosés le soir.

Utiliser de l’argile expansée

Il est important de maintenir un bon niveau d’humidité dans l’environnement dans lequel vivent les plantes en utilisant de l’argile expansée. Une couche de petites boules de cette substance placée au fond avant d’ajouter du terreau garantira un bon niveau d’humidité en permanence, ce qui suffira à décourager l’apparition d’une infestation d’acariens.

Le savon de Marseille

Un autre remède biologique éprouvé avec un taux de réussite élevé est la solution à base de savon de Marseille. Il est également très simple à préparer. Prenez une cuillère à soupe de savon de Marseille ou de paillettes et dissolvez-les dans un demi-litre d’eau chaude. Assurez-vous que le savon est dissous et que le liquide a complètement refroidi, puis versez-le dans un pulvérisateur. Vaporisez après le coucher du soleil sur les plantes, les balcons et les rebords de fenêtres.

Les solutions chimiques

Si les remèdes naturels ne fonctionnent pas ou si l’infestation est trop importante, des remèdes chimiques peuvent être utilisés. Avant d’acheter un insecticide, il est important de savoir que tous les insecticides génériques ne sont pas efficaces contre les poux rouges. Comme il s’agit d’arachnides, un insecticide non spécifique ne pourrait que causer des dommages supplémentaires à la plante, sans affecter l’insecte de quelque manière que ce soit.

Parmi les pesticides répulsifs les plus utiles dans le processus d’élimination de ces parasites figurent l’abamectine et le fenazaquin. Le Floramite, un produit biodégradable, est également recommandé dans la lutte contre les poux rouges. Certains de ces insecticides agissent en éliminant à la fois les parasites et leurs antagonistes, tandis que d’autres agissent spécifiquement sur les tétranyques uniquement.

En somme, bien que les poux rouges ne soient pas particulièrement nocifs pour l’homme et les animaux, ils peuvent être une menace pour les plantes. Dès lors que vous remarquez l’infestations de ces nuisibles, vous devez rapidement agir afin de ne pas perdre vos plantes.

Partager :