Quels sont les critères pour choisir une cuve d’eau enterrée?

353
Partager :

Il existe deux systèmes de récupération pour valoriser l’eau de pluie: la cuve hors sol et la cuve enterrée. Si la première s’implante à l’extérieur dans le prolongement de la descente des gouttières, la seconde s’enfouit dans le sol d’un jardin. Il faut dire que la récupération enterrée a permis une meilleure utilisation de l’eau de pluie. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est prisée par les agriculteurs. Cependant, au moment d’acquérir votre cuve d’eau enterrée, il est important de considérer certains paramètres pour faire un choix efficace. Voici les critères de choix d’un récupérateur, ses avantages et son fonctionnement.

Comment bien choisir sa cuve d’eau enterrée?

Deux critères principaux doivent être pris en compte pour acquérir sa cuve d’eau enterrée. 

A découvrir également : 3 avantages du container à poussin

La taille de la cuve 

Pour déterminer le volume du récupérateur d’eau de pluie enterré qu’il vous convient, il faut vérifier différents paramètres dont:

  • L’utilisation visée : selon que l’eau récupérée sera destinée pour un usage extérieur (arrosage jardin, arrosage d’une terrasse ou d’un balcon, nettoyage de voiture) et / ou intérieur (toilettes et lave-linge), votre cuve sera évidemment bien différente. Pour évaluer vos besoins d’eau de pluie, les spécialistes se basent sur les ratios standards du marché;
  • la pluviométrie : Il faut qu’il pleuve assez et de manière assez régulière pour que votre cuve soit remplie en permanence. Sans cela, vous ne pourrez pas utiliser l’eau de pluie pour vos plantes de manière optimale. Il existe des sites internet spécialisés qui peuvent vous aider à vérifier la pluviométrie de votre région;
  • la surface de la toiture: enfin, il faut s’assurer que la surface de votre toiture est assez suffisante pour récupérer l’eau de pluie et remplir régulièrement le récupérateur.

Le matériau de la cuve

Vous avez deux possibilités en ce qui concerne la matière du système enterré: le béton et le polyéthylène. Même si son prix est onéreux, la cuve enterrée en béton s’avère la solution la plus adéquate pour les ménages. Elle jouit d’une grande résistance et offre une bonne qualité de l’eau. La cuve en polyéthylène (plastique traité) quant à elle, est beaucoup plus économique et s’installe plus facilement. Cependant, la qualité de l’eau qu’elle délivre ne peut être utilisée que pour l’arrosage et le nettoyage.

A lire aussi : Les avantages du trieur séparateur de grains

Les avantages d’une bonne cuve d’eau enterrée 

La cuve d’eau enterrée offre de nombreux avantages aux utilisateurs. Outre le fait qu’elle constitue un geste écoresponsable et contribue à la réduction considérable de votre facture d’eau, ce système vous confère un confort d’utilisation et une certaine autonomie. Cela est particulièrement dû à sa grande capacité. Le volume des cuves est de 1500 l au moins et peut aller à plus de 5000 l. De ce fait, vous pouvez utiliser l’eau de pluie récupérée aussi bien pour l’extérieur (arrosage, lavage, etc.) que pour vos usages sanitaires (chasse d’eau, lave-linge, point d’eau non potable). De plus, comme le récupérateur est enfoui dans le sol, il est l’abri du soleil et du gel. Votre eau est, par conséquent, protégée contre le développement des algues ou des bactéries.

Comment fonctionne un bon récupérateur d’eau enterré?

 récupérateur d'eau de pluie enterréPour bien fonctionner, un récupérateur d’eau enterré doit être équipé d’une pompe, d’un système de filtration, d’un système d’aération, d’un système anti-retour, d’un indicateur de niveau et d ‘ un système de trop-plein. Les gouttières du logement sont reliées entre elles de sorte que les eaux de pluie collectées se retrouvent dans un seul et même tuyau. Toutefois, avant qu’elles ne soient déversées dans la cuve, elles sont filtrées. Une fois stockée, l’eau est ensuite injectée dans le jardin ou le champ grâce à une pompe.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons