Les plantes à bulbes peuvent-elles rester sous terre pendant l’hiver ?

1318
Partager :

Toutes les plantes ne poussent pas à partir d’un bulbe. Les plantes à bulbes fleurissent généralement pendant le printemps ou en été. Après la floraison, il va falloir retirer les bulbes de la terre pour permettre leur hibernation. Ainsi, vous pourrez les planter à nouveau au printemps ou en été de l’année prochaine.

Quels sont les bons gestes pendant l’hiver pour les bulbes à fleurs ?

Il faut d’abord attendre le jaunissement du feuillage des plantes à bulbes avant de déterrer le bulbe. Le non-respect de cette précaution pourrait contraindre la floraison de vos bulbes pour l’année prochaine. Alors, il vous faut acheter des bulbes sur https://www.lesbulbesafleurs.com/ pour la prochaine floraison.

Lire également : Comment réussir la culture des endives ?

Toutefois, cette attente n’est pas toujours favorable pour vos massifs. Afin d’éviter ce désagrément, vous devez planter des plantes vivant toute l’année et aussi résistantes. En effet, il faut libérer de la place sur vos massifs.

Il faut choisir un lieu éloigné du jardin pour laisser le temps aux feuilles de jaunir. En outre, le creusement d’une tranchée assez longue permet d’accueillir toutes vos plantes bulbeuses. Ensuite, vous pourrez déterrer les bulbes sans vous débarrasser des feuilles et des racines.

A lire en complément : Comment installer une clôture dans son champ ?

De plus, il est préférable de les déplanter par tertre. Il faut passer régulièrement cette culture en attente à l’arrosage. Cette précaution concerne également les bulbes en pot ou dans votre jardinière.

Quel est l’endroit adéquat pour conserver les bulbes défleuris après les avoir déterrés ?

Il faut sortir les bulbes de la terre à l’aide d’une fourche bêche. De plus, il faut faire attention en l’enfonçant au large de la plante. Il faudra bien nettoyer vos bulbes avec de l’eau tout en enlevant les parties abimées. Toutefois, pensez à bien les sécher avant de les conserver. Prenez uniquement les plus gros et aussi les plus beaux.

Il faudrait les mettre dans une caissette sur du papier journal ou un lit de sciure de bois. En effet, cela permet d’éviter l’humidité. Ne mettez pas de couvercle pour favoriser une meilleure aération afin de garder les bulbes en bonne santé. D’ailleurs, vous pouvez utiliser des produits servant à protéger les bulbes des maladies.

Quelles sont les plantes à bulbes pouvant rester sous terre en hiver ?

Les narcisses et les petits bulbes comme l’anémone blanda, le crocus… n’ont pas besoin d’être déterré. Ils vont continuer à se régénérer naturellement chaque année pour donner vie à votre jardin.

Suite à leur floraison, il faut juste couper les tiges des fleurs et conserver les feuilles. Cela permet aux bulbes de reconstituer leurs réserves. Cependant, quelques espèces ont tout de même besoin d’être déterrées à la fin du printemps. Cela peut être le narcisse, il faut le déterrer tous les trois ans et le remettre dans la terre au début de l’hiver.

Pour conclure, les bulbes ne peuvent pas rester sous terre en général. Il faut prendre des mesures afin de les préserver face au froid de l’hiver. Toutefois, certaines espèces peuvent très bien rester dans la terre et continuer son cycle de vie naturellement.

Comment protéger les bulbes contre le gel en hiver ?

Si vous ne voulez pas déterrer tous vos bulbes, vous devez les protéger du gel en hiver. Voici quelques astuces qui peuvent aider à maintenir vos bulbes en bonne santé et leur permettre de repousser au printemps.

La première étape essentielle pour protéger les bulbes contre le gel est de bien préparer la terre avant l’hiver. Cela signifie que vous devez veiller à ce que la terre soit suffisamment meuble afin d’assurer une bonne isolation thermique autour des racines. Vous pouvez aussi ajouter une couche épaisse (de 10 à 15 cm) de paillis sur le sol pour aider à isoler la température du sol.

Pensez aussi à arroser régulièrement les plantations jusqu’à ce que le temps devienne très froid et sec, comme cela peut arriver dans certaines régions. Effectivement, l’eau va permettre aux racines de continuer leur activité même pendant l’hiver et donc renforcer leurs défenses face au froid.

N’oubliez pas non plus de retirer toutes les feuilles mortes ou détritus récemment tombés sur votre terrain si celui-ci se trouve être un lieu où poussent des plantes bulbeuses, car elles sont particulièrement sensibles durant ces périodes difficiles pour elles.

Vous pouvez aussi recourir à certains équipements tels que des cloches ou tunnels plastiques spécialement conçus pour résister aux basses températures hivernales.

Vous devez noter qu’une bonne préparation du sol et une protection adéquate ne garantissent pas toujours la survie des bulbes, mais cela peut augmenter leur chance de repousser après l’hiver. Vous devez adapter la protection aux conditions climatiques locales. Avec un peu de bon sens et beaucoup d’attention, vos plantations devraient réussir à passer l’hiver sans trop de difficultés !

Les avantages et inconvénients de laisser les bulbes en terre pendant l’hiver

Maintenant que nous avons vu comment protéger les plantations bulbueuses durant la saison hivernale, vous devez peser le pour et le contre de laisser ces bulbes sous terre.

Le principal avantage de laisser les bulbes en terre pendant l’hiver est que cela peut réduire considérablement votre charge de travail. Effectivement, vous n’aurez pas besoin d’extraire tous vos bulbes avant l’hiver et de les stocker à l’intérieur jusqu’à ce qu’il fasse plus chaud. Si vous vivez dans une zone où les températures ne sont pas trop extrêmes en hiver (pas en dessous de -5°C), alors cette méthode pourrait être idéale pour vos plantations.

Une autre raison pour laquelle certains jardiniers optent pour cette méthode est que cela permet aux racines des bulbes d’être nourries avec des nutriments provenant du sol tout au long de l’hiver. Cela renforce leurs défenses immunitaires naturelles et augmente ainsi leur chance d’être encore plus résistants face à toutes sortes de variations climatiques qui peuvent intervenir.

Même s’il existe des avantages indéniables à maintenir ses plantations bulbueuses extérieures durant toute la période hivernale, il y a aussi quelques inconvénients à prendre en compte. Le premier étant que certains types de plantations bulbueuses ont tendance à se propager rapidement par division ou par multiplication naturelle des tubercules, si bien qu’ils risquent donc d’étouffer certaines parties du terrain environnant s’ils sont conservés sous terre sans surveillance adéquate.

Le second inconvénient est que certaines variétés de bulbes sont particulièrement sensibles au froid et se dessèchent facilement si elles ne sont pas convenablement isolées ou protégées. Dans ce cas, il est préférable d’extraire ces plantations bulbueuses du sol avant les gelées hivernales.

La réponse à cette question dépend entièrement des conditions climatiques locales ainsi que de la nature du terrain environnant. Avec une bonne compréhension de vos plantations et un peu de bon sens, vous pouvez prendre une décision éclairée sur le sort à réserver à vos bulbes pendant l’hiver !

Partager :