Comment faire une allée pavée ?

207
Partager :

A lire en complément : Comment régler l'eau à droite de la pompe à chaleur ?

Chemins dans le jardin Leschemins dans le jardin peuvent effectuer des fonctions pratiques et esthétiques.

A voir aussi : Comment compter les parties de la maison sur les impôts ?

D’ une part, ils sont faciles à déplacer, mais en même temps ils organisent parfaitement l’espace de jardin parfois même en changeant ses proportions et simplement le décorer.

Voyons comment délimiter les chemins et quels matériaux appliquer à cela.

Pourquoi faut-il des chemins dans le jardin ?

Pourquoi faut-il des chemins dans le jardin ? Dans la conception des jardins, les routes et les chemins ont toujours été l’un des éléments les plus importants.

Cela n’a pas changé jusqu’à aujourd’hui, et la mise en page et la sélection appropriées du matériel sont pertinentes dans le contexte de la forme finale.

Les chemins définissent principalement les directions pour se déplacer dans l’espace de jardin et nous évitent de piétiner les plantes.

Dans le même temps, nous ne trébuchons pas sur des racines saillantes ou des pierres cachées dans végétation, et ne glisse pas non plus sur la boue.

Les utilisations pratiques des chemins sont certainement exceptionnellement importantes, mais il convient également de souligner leur rôle dans la création de l’esthétique, le style et la forme du jardin.

C’ est juste le long d’eux que les compositions végétales sont concentrées, donc lors de la délimitation des friandises dans le jardin, vous ne pouvez pas sembler coïncidence.

Des chemins mal conçus introduisent le chaos et, au lieu d’embellir l’espace du jardin, réduisent ses qualités esthétiques.

Le sens n’est pas seulement dans la forme et la taille, mais aussi le matériau d’exécution.

Lors de leur délimitation, il est nécessaire d’être guidé par une modération spécifique et un sens de l’arrangement est utile.

Les chemins peuvent être simples, ils peuvent avoir des formes géométriques, des formes d’onde très harmonieuses, ou des lignes tout à fait fantaisie.

Cependant, vous devriez toujours vous rappeler leur fonctionnalité et ne pas succomber trop à votre fantaisie, afin de ne pas surhabiller.

Il est facile, après tout, de conduire à l’apparition de éléments complètement inutiles du jardin.

De plus, un matériau mal choisi peut entraîner la perturbation des proportions du jardin.

Contrairement aux apparences, il n’y a pas non plus besoin de dépenses financières élevées pour que les chemins dans le jardin fonctionnent bien.

Important pour s’adapter au style ambiant et être correctement disposé.

Leur formation dépend du but et de la fonction exercée.

Par conséquent, nous avons des tracts d’entrée, mais aussi ceux menant à des réductions de légumes, floraux ou de vacances ou tels qui mènent à toute la largeur et la longueur du jardin.

Fabrication de chemins de jardin

Faire des chemins de jardin La performance du pavage de chemin s’adapte à un type spécifique de matériaux utilisés, cependant, les principes généraux sont invariants quel que soit le matériau.

La zone doit être bien préparée et la première étape est de penser à quels chemins nous voulons avoir dans le jardin combien et sous quelle forme.

S’ il y a un doute, il vaut la peine de demander l’aide du paysagiste.

Étape 1 – Planifier les chemins dans le jardin

La délimitation des chemins devrait commencer par une préparation minutieuse du plan.

La disposition des parcelles dans le jardin doit prendre en compte non seulement les besoins du ménage, mais aussi les conditions locales.

Un montant trop petit limitera leur fonctionnalité, cependant, vous ne pouvez pas en faire trop non plus.

Vous devez vous rappeler que plus il y a de chemins, moins de substrat herbeux.

Taille

Il est très important que la taille des chemins soit bien adaptée à la surface du jardin.

Si le jardin a moins de 10 aras, alors la quantité et la largeur des parcelles ne peuvent pas être trop grandes.

Les énumérations universelles aident — si vous naviguez sur les chemins de deux personnes, vous avez besoin d’une largeur de 120-150 cm, mais avec une personne la largeur peuvent être deux fois plus petits.

Cast

Un autre problème à prendre en compte lors de la planification des chemins est le choix des plantes plantées tout autour d’eux.

Les arbustes ornementaux de très forte stature, qui ont tendance à couper spready ne sont pas très appropriés, car ils vont rapidement commencer à couvrir la route et le rendre difficile à passer.

Cependant, il est nécessaire de souligner que dans les jardins naturalistes regardent parfaitement les fées mélangées dans le paysage — alors il vaut la peine de décider sur les plantes qui ne nuisent pas au piétinement, comme :

  • rouleau envoyé,
  • cornée en forme de coupe,
  • Mangeoire Ousty.

Cette dernière espèce peut même remplacer l’herbe.

Il n’est pas recommandé de planter avec des épines faciles à accrocher.

À son tour, la proximité des arbres peut entraîner une violation de la chaussée de la fée — cela se produit en raison du système racinaire en croissance.

Particules la prudence doit être prise pour les arbres avec un système racinaire peu profond.

Forme

Dans les jardins réguliers et symétriques, y compris les jardins minimalistes, de simples fées apparaissent bien.

Le monde fantastique peut être lâché dans les jardins naturalistes ou rustiques.

Vous devez éviter les changements brusques de direction, mais les arcs doux et la largeur variable auront l’air vraiment bon.

Surtout, la bonne forme des chemins peut être dupée un peu de vue.

Si l’intrigue est trop longue, doubler les chemins avec des éléments transversaux et étroits le raccourcira visuellement.

Par analogie, les rangées longitudinales mènent immédiatement les yeux profondément dans le jardin.

Les lignes droites allongent non seulement le jardin, mais aussi très dynamisent l’espace.

À son tour, la décomposition circulaire et arquée raccourcissent visuellement l’espace et introduisent une atmosphère légèrement mélancolique.

Le grossissement optique peut également être obtenir en appliquant pour aligner les chemins de matériaux avec des bords arrondis et réfléchissant la lumière.

Surtout dans les coins sombres du jardin, il vaut la peine d’appliquer un tel traitement.

Desena a aussi un sens.

Délicat et lumineux donnent toujours l’effet de grossissement visuel par opposition aux grands.

Dans les petits jardins, par conséquent, il vaut la peine d’utiliser des motifs plus grands sur les chemins qui approximent visuellement les limites et rendront l’espace plus petit.

Ce n’est pas tout, car même le schéma de couleurs est pertinent.

La bile forte ou le rouge raccourcit la distance, tandis que les couleurs fraîches donnent la spatialité des compositions de jardin.

Dans un petit jardin, il est préférable de regarder un chemin dans des couleurs délicates, et déjà surtout à son bord.

Fantastique sur l’imagination travailler fées à nulle part qui disparaissent derrière un arbre ou quelques étapes menant vers le haut.

Sur les affectations Avec l’apparition de rectangles longs et étroits, il vaut la peine de guider le chemin le long de la pente, ce qui vous permettra de couper du champ de vision la bordure arrière.

L’ illusion du jardin plus large peut être renforcée en tapissant un tel chemin avec des éléments de moins en plus petits ou en le rétrécissant progressivement.

Étape 2 — délimitation du chemin et humus photo

Il n’est pas permis de faire des chemins directement sur le sol, mais la chaussée doit être correctement préparée et seulement plus tard pour poser le matériau sélectionné.

Le substrat doit être bien durci et avoir une perméabilité pour s’assurer que les flaques d’eau ne se forment pas après la pluie.

Le cours du chemin est facilement délimité par une chaîne étalée sur les combustibles, puis la couche supérieure de la terre, c’est-à-dire le soi-disant humus, est enlevée.

Il convient de rappeler de garder une hauteur égale de la chaîne.

La profondeur d’une telle excavation dépend de la quantité et de l’épaisseur des couches nécessaires en vertu de la des parties de la chaussée.

Pour un chemin court, une pelle suffit, mais avec de grands jardins, il peut être nécessaire d’emprunter un minicoparc, ce qui facilitera grandement le travail.

Creuser sous le chemin dans le jardin devrait être d’au moins 30-35 cm de profondeur, mais dans les régions de montagne, il est recommandé de creuser même à 60-90 cm .

Très important que le substrat ait une capacité portante suffisante et ne coule pas, il sera donc nécessaire de l’abattre soigneusement.

Le plus facile et le plus rapide de le faire avec un compacteur.

Vous n’avez pas besoin de l’acheter — il y a des locations de matériel de construction en plusieurs endroits, et le coût de location d’un compacteur ou d’un mini-parc n’est pas élevé.

L’ utilisation de ces machines permettra d’économiser du temps et de la force. Le substrat bien compacté sera stable.

Pour certains matériaux, tels que les pavés, il vaut la peine de poser les bords qui limitent le chemin de la fois pages.

Cela fournira non seulement une plus grande esthétique, mais aussi une meilleure stabilité et une meilleure capacité de charge.

La bordure est recommandée pour être déposée sur une fondation en béton d’une épaisseur de 10-20 cm , qui est basée sur un cordant de pierre concassée.

Les éléments individuels sont faits avec un marteau en caoutchouc, de sorte que leur extrémité est égale avec la corde déboutonnée.

Le béton est coulé et formé de sorte que la jante y est déposée approximativement jusqu’à 1/3 de sa hauteur.

Étape 3 — exécution du sous-remplissage

Le support est une couche porteuse, grâce à laquelle l’eau de précipitation peut tremper librement, mais sans violation de la stabilité du substrat.

Gravier, graisse ou un granulat épais avec un grain allant jusqu’à 32 mm convient pour le support. En outre, une couche de sable est nécessaire.

Au fond de la tranchée préparée est donnée une couche de 10-30 cm de gravier ou de pierre concassée, qui est soigneusement répartie avec des râteaux et compactée avec un compactage de plaque.

Très important pour prendre soin d’une petite chute des deux côtés, ce qui permettra à l’eau de s’écouler.

La diminution devrait être de 2 -3%.

Le sable est versé sur la couche de pierre concassée — cette couche doit être d’environ 5 cm (avec des surfaces perméables, il peut être un peu moins).

Pour que l’épaisseur de cette couche soit appropriée, il vaut la peine d’appliquer des guides métalliques pour retirer le remblai, qui est laissé dans le substrat.

Sur les deux guides empilés, une bande d’aluminium ou de bois est posée pour tirer.

Il est important de se rappeler le compactage répété de la surface des pavés, ce qui réduira l’épaisseur d’environ 1 cm.

En outre, n’entrez pas dans le tronc préparé.

Étape 4 — pose de chaussée

Cette étape est assez similaire quel que soit le matériau.

Lorsque la couche de surface est prête, vous pouvez disposer les éléments précédemment sélectionnés de la chaussée.

Les éléments de fines dimensions doivent être posés très étroitement, estampillés en caoutchouc Avec un marteau, et les éperons se remplissent soigneusement de sable.

Qu’ il s’agisse de pavés ou de morceaux de bois aussi taillés — un morceau de la roue de l’autre et martelage doux avec un marteau en caoutchouc.

Enfin, la stabilisation finale du chemin avec du sable rincé, avec laquelle tous les espaces sont comblés.

Ce matériau doit être distribué plusieurs fois sur le chemin et balayé dans les espaces et balayé de la surface.

Le travail doit le plus souvent être répété, car la pluie peut laver le sable. Il convient de souligner que le sable de quartz donne des soudures blanches, tandis que le sable de basalte forme des soudures noires.

Matériel pour les chemins dans le jardin

Matériel pour les chemins dans le jardin Les possibilités sont en fait nombreuses, et beaucoup dépend de quel style nous voulons avoir un jardin décoré.

La question de la permanence est également pertinente.

Il vaut la peine de réaliser qu’il est certainement plus facile de garder le chemin propre sur pavage dur, qui en même temps sont caractérisés par une résistance élevée et la durabilité.

À leur tour, les fées de terre, de pierre ou de gravier envahissent rapidement les mauvaises herbes et se détruisent assez facilement.

Le choix des matériaux est grand, mais par exemple, le pavé de pierre ne sera pas très bien combiné avec des surfaces en brique.

La pierre est parfaitement combinée avec le bois.

Ce sont le genre de détails que vous ne devez pas oublier.

Une méthode simple pour le chemin consiste à poser des dalles de pavage de béton à certains intervalles entre les éléments individuels — le plus souvent il sera 50-60 cm .

Dans une telle situation, il suffit de couper les lobes de gazon de la pelouse de la taille des dalles, verser du sable pendant quelques centimètres et ajuster les plaques.

Cependant, les voies sont certainement plus.

Alors, voyons quels matériaux sont adaptés pour le chemin élégant dans jardin.

Herbe

Les ruelles herbeuses se présentent très bien et sont une option extrêmement sûre pour les jeunes enfants.

Même s’ils roulent, ils ne se feront pas beaucoup de mal.

Les options sont deux : vous pouvez semer de l’herbe ou utiliser du gazon en rouleau.

Dans les deux cas, il est nécessaire de préparer le substrat.

Le sol doit être soigneusement creusé et enlevé les mauvaises herbes, puis soigneusement nivelé et solidement fouetté — le meilleur sera pour cet arbre spécial.

Ensuite, vous pouvez semer l’herbe (il est important de choisir les bonnes espèces résistantes au piétinement) ou poser le gazon du rouleau et arrosé.

Le chemin de l’herbe est mieux séparé de la réduction par un trottoir fait de bûches de bois — vous pouvez même en acheter des prêts à l’emploi.

Chemins de jardin d’écorce

Écorce C’ est un moyen très naturel et écologique de chemins, directement idéal pour les jardins forestiers et avec des plantes qui aiment substrat acide.

Il n’y a pas non plus de problèmes avec la fabrication d’une telle fée — il suffit de faire une tranchée légère, à son fond verser environ 15 cm de sable, puis 10 cm de couche d’écorce.

Il convient d’ajouter que l’écorce va se décomposer et enrichira ainsi la croissance à côté de la plante avec des nutriments précieux.

Il est nécessaire de se rappeler que chaque année la couche d’écorce se complètent.

Chemins de jardin en gravier ou en pierre concassée

Chemins de jardin en gravier ou en pierre concassée C’ est un matériau très universel qui fonctionnera à la fois dans de petites parcelles et dans des jardins élégants.

Ce matériau en vrac est souvent utilisé dans les jardins, car il est bon marché et donne un effet visuel plutôt intéressant.

Les chemins de galets se présentent naturellement, ils sont faciles à faire, mais aussi difficiles à entretenir.

Quand ils se désherbent et éclaircis dans beaucoup d’endroits, alors ils perdent complètement leur charme.

Par conséquent, il est recommandé d’ préparation du substrat, et surtout, un bon durcissement, de sorte que les petites pierres ne s’effondrent pas dans le sol.

Il est nécessaire d’utiliser une sous-structure de gravier plus épais ou de pierre concassée.

Une telle couche d’environ 15 cm d’épaisseur doit être nivelée et bien battre, puis recouverte de géotextile.

Sur elle est donné un mélange de sable et de gravier (environ 7 cm), seulement alors une couche spécifique de gravier ou de pierre concassée est éruption, qui devrait être de 3-4 cm.

Il vaut également la peine de limiter le trottoir afin que les cailloux n’éclabousse pas sur les réductions.

Enrounders

La fée en pierre des champs est particulièrement adaptée pour les jardins dans le style campagnard.

Il est caractérisé par la durabilité et en principe ne nécessite pas de soins.

Le seul problème est après la pluie, car les alentours deviennent assez glissants.

La zone sous le chemin des alentours est préparée de manière similaire, comme avec d’autres matériaux, cependant, le remblayage doit être fait de sable mélangé avec du ciment et ont une épaisseur d’au moins 4 cm.

Les pierres sont pilées dans une peluche préparée — un côté plus plat vers le haut.

Les proportions de sable et de ciment doivent être ajustées aux besoins, à condition que les entourages soient liés ensemble.

Bois

Les chemins faits d’éléments en bois seront idéaux non seulement dans les jardins naturalistes et rustiques, mais aussi dans les jardins modernes.

Vous pouvez utiliser des tranches de bois ou des tampons taillés.

Il est très important que le bois soit imprégné d’une préparation entièrement respectueuse de l’environnement — sinon la plus jolie ruelle perdra rapidement son attrait.

Le bois vendu pour les pavés a probablement été imprégné à l’avance, mais cela vaut la peine d’être vérifié.

Vous pouvez également couper les branches tombées et ensuite auto-imprégner sous pression.

Le plus durable sera le chêne et l’acacia, bien pire fait face bois de pin et l’épinette.

Les chemins en bois ne sont pas nécessairement un bon choix dans les endroits ombragés, car le bois va rapidement absorber et retenir l’humidité.

En effet, la corrosion biologique se produira.

En outre, le bois humide devient glissant.

Par conséquent, les allées en bois sont les plus éprouvées dans les endroits ensoleillés et dans un sol perméable.

Les pavés en bois vendus ont un diamètre de 10-30 cm et une hauteur de 15-25 cm.

Ce n’est pas une solution bon marché, certainement le prix plus avantageux sera d’acheter du bois dans la foresterie et couper en tampons.

Les éléments en bois ne doivent pas être posés au contact. Le bois change son volume sous l’influence de l’humidité, de sorte que son déformation pourrait se produire.

Bien sûr, à l’avance, vous devez préparer le

Les espaces libres entre le bois sont remplis de sable fin.

Pierre

C’ est un autre matériau naturel, mais exceptionnellement noble.

Pierres pratiquement à n’importe quel environnement et peut être combiné avec de nombreux autres matériaux.

Un cube de granit de nuances de gris et de rudité est souvent utilisé.

C’ est un bon choix car le granit présente une grande durabilité et résistance aux facteurs atmosphériques variables.

Il n’est pas terrifiant de l’humidité ou du gel.

C’ est très dur et ne nécessite pas d’imprégnation.

Des qualités similaires ont d’autres variétés de pierres.

Il est intéressant de présenter du basalte noir, de la syénite gris foncé ou du porphyre gris-rouge-brun.

Les éléments en granit et en basalte devraient avoir une surface ternie de sorte que les chemins ne soient pas glissants après la pluie.

Les plus communs sont des éléments en pierre sous la forme de pavés d’une longueur de 4 cm, mais dans le jardin, les dalles de pierre irrégulières sont extrêmement belles, qui peuvent être plantées avec de l’herbe ou des plantes flottantes, comme une matrice de sable ou un chargeur optimal.

Dames de pierre sont généralement faits de grès avec une structure poreuse.

Il convient de rappeler que le grès n’est pas aussi durable que les autres types de pierre.

Il nécessite donc une imprégnation — sinon il se salit rapidement, absorbe l’eau, pousse des algues et se fissurer sous le gel.

Les dalles de grès non polies permettent une composition très libre, d’autant plus qu’elles ont différentes épaisseurs et formes.

Ils sont excellents pour vérifier les pièces d’une épaisseur de plus de 5 cm.

La largeur des plaques peut atteindre jusqu’à 40 cm.

Le substrat est préparé, comme pour les autres matériaux, et les espaces entre les dalles sont remplis de gravier fin, broyé mélangé avec de l’herbe ou du mortier de ciment.

Clinker

Le clinker est un matériau durable et solide qui a une haute résistance à la pression.

Cependant, il fonctionne bien non seulement dans l’allée, mais aussi pour les allées de jardin.

S’ il est imprégné, il sera dans excellent état pendant de nombreuses années — ne changera pas sa couleur, ne s’effrite pas, ne va pas envahir la mousse, ne frotter pas et ne sera pas absorber la saleté.

La brique de clinker traditionnelle avec une couleur rouille est fantastiquement combinée avec la végétation.

Vous pouvez également utiliser des éléments vieillis ou moulés manuellement avec une décoloration naturelle et des surfaces inégales.

Le clinker est particulièrement adapté pour les jardins naturalistes, rustiques et romantiques.

Le pavé de clinker a généralement une épaisseur de 4-5 cm et une forme de cube de 5 x 5 cm ou une brique de 20 x 10 cm.

Le chemin de brique est posé le plus souvent en chevrons ou en brique, mais d’autres motifs peuvent également être utilisés.

Il convient de rappeler que le clinker presse bien contre le substrat préalablement préparé, et les lacunes se remplissent de sable.

Dans la version frugale, la brique ordinaire est utilisée, mais cette solution n’est pas durable — la brique commence assez rapidement s’effriter.

Béton

Chemin dans le jardin de dalles ajourées en béton Le béton est facilement utilisé en raison du prix bas, ainsi que de la variété des formes et de la taille.

Alternativement, vous pouvez choisir une variété de finitions de surface et de colorations, et donc facilement intégrer des éléments en béton dans un jardin maintenu dans les styles traditionnels et modernes.

Il y a des dalles de béton ou des cubes à choisir.

Certaines dalles de béton imitent parfaitement les matériaux naturels et surtout la pierre.

Le béton présente une bonne résistance à l’humidité et à des températures variables, mais il vaut même la peine d’augmenter sa durabilité par imprégnation.

Ainsi, non seulement l’eau, mais aussi la saleté ne pénètrera pas profondément dans la structure de ce matériau.

La prudence est également recommandée lorsque le déneigement des chemins en béton — le fait de menotter de la glace avec un outil tranchant peut endommager la couche extérieure de béton.

Intéressant L’idée sera d’utiliser des planches de béton imitant le bois d’une épaisseur de 4 cm et des dimensions de 20 x 40 cm ou 20 x 60 cm.

C’ est une bonne alternative aux traverses ferroviaires, que les propriétaires de jardins atteignent souvent.

Il vaut la peine de réaliser que les traverses de rail sont toxiques.

Les planches de béton non seulement n’empoisonnent pas, mais en même temps montrent une résistance beaucoup plus grande aux facteurs intempéries.

Des éléments en béton ressemblant à un patch coupé sur le tronc sont également disponibles.

Cela permet des compositions exceptionnellement spectaculaires avec une pelouse ou un chemin aspiré en même temps avec un agrégat.

Vous pouvez également choisir des dalles ajourées du type de mobilier, qui sont généralement guéries par des parkings.

Cependant, les semer avec de l’herbe les rend vraiment bien dans le jardin.

En outre, ils passent l’eau de pluie dans le sol, donc aucune flaque d’eau ne se forme.

Cette solution est adaptée pour les surface.

Éclairage de

Un jardin qui se noie dans l’obscurité perd son charme.

De plus, il est difficile d’atteindre les parties éloignées à la tombée de la nuit.

Par conséquent, il vaut la peine de prendre soin du bon éclairage du jardin au moins les ruelles principales.

L’ esthétique et la sécurité du lieu seront des gains sur ce point.

La lumière doit être dirigée vers la surface des chemins et en même temps être bien protégée par le haut afin qu’elle ne soit tout simplement pas aveugle.

Il est parfait pour les lampes encastrées dans le sol ou les poteaux bas.

Ce dernier est une solution très classique qui fonctionne pour la plupart des jardins.

Il suffit de se rappeler d’ajuster la hauteur du poteau à la longueur du chemin. À leur tour, les lampes encastrées dans le sol créent un magnifique effet de points lumineux délimitant le cours de l’allée.

Les jardinières lumineuses et les formes géométriques lumineuses, comme les bancs ou les tables, sont également une solution intéressante.

Sur les chemins fantastiques Les modules LED sont présentés sous la forme de pierres éclairées ou de pierres fluorescentes.

Même les appareils d’éclairage plats placés dans des trous creusés à partir d’éléments en bois du chemin sont prouvés.

Lors du choix du type de règlement, plusieurs questions doivent être prises en compte.

Tout d’abord, il vaut la peine de garder la modération et de ne pas en faire trop avec la quantité de points lumineux.

Après tout, le jardin n’est pas, et en principe ne devrait pas être, une galaxie éclairée.

La deuxième chose est la durabilité des matériaux appliqués aux luminaires.

Les appareils en acier inoxydable et en aluminium sont les mieux adaptés.

La troisième question concerne le degré de protection de la propriété intellectuelle — donc la protection contre la poussière et la poussière, ainsi que contre l’eau.

Minimum ce sera IP 44, mais il est recommandé pour les appareils avec IP 66.

Dans le jardin, il vaut la peine d’utiliser un éclairage LED économe en énergie, mais il est également bon de prendre en compte les lampes à énergie solaire.

4.8 / 5 ( 11 głosy )

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons