L’agriculture biologique, c’est quoi exactement ?

1640
Partager :
Agriculture biologique

Pour s’assurer une sécurité alimentaire ou encore pour consommer sain, certains ont recours aux produits de l’agriculture biologique. Ainsi, pour accumuler une bonne rentabilité, certains paysans optent pour l’agriculture biologique dans le but de faire des offres de produits naturels. Mais c’est quoi exactement l’agriculture biologique ? Autrement dit, pourquoi faire une agriculture biologique ? Le présent article est là pour nous parler de ce que c’est qu’une agriculture biologique au cours de son développement.

Une agriculture durable

Agriculture durable

A lire également : Le langage des roses et leurs significations

Une agriculture biologique est une agriculture qui ne nuit ni à l’environnement ni à la santé. C’est cette sorte d’agriculture qui se caractérise par une production agricole socialement équitable et économiquement viable. C’est aussi cette sorte de culture qui ne nécessite pas les pesticides de synthèses ni les organismes génétiquement modifiés (OGM) ou encore les engrais chimiques.

En effet, on utilise à la place les produits animaux ou végétaux pour éliminer les parasites. Pour exemple de ces produits, nous pouvons citer : les composts, les fumiers, les lisiers. Contrairement à l’agriculture raisonnée, l’agriculture biologique est sans doute l’un des signes de l’identification de la qualité et de l’origine du produit agricole. Par exemple dans l’Union Européenne, le logo européen est un logo vraiment obligatoire.

A voir aussi : Les nids de frelons : comment les éliminer

Il est retrouvé sur tous les produits bios alimentaires pré emballé au sein de cette Union européenne. Ensuite, le logo comporte aussi le numéro de code de l’organisme certificateur. Aussi, il contient l’identification du lieu de production des matières premières qui ont servi à la composition de ce produit. En plus de ces informations mentionnées sur le produit, vous pouvez retrouver aussi les logos nationaux et privés qui sont utilisés en complément.

Une agriculture plus sure

L’agriculture biologique est cette méthode de production agricole qui vise une meilleure santé au travail, la protection de l’environnement. De plus, les produits de l’agriculture biologique sont perçus comme plus sains. Par ailleurs, cette forme d’agriculture durable implique une certification qui est protégée par la loi. L’agriculture bio est cette forme d’agriculture qui n’entraine aucun risque aux consommateurs. Pour cette raison, le marché des aliments et autres produits biologiques a rapidement augmenté depuis les années 90. Au fait, ce dernier atteignait une somme d’environ 63 milliards de dollars dans le monde en 2012.

A savoir sur l’agriculture biologique

Consommation produits bio

Cette augmentation a également entrainé un élargissement de la surface des terres agricoles destinées à l’agriculture biologique qui s’accroit en moyenne entre 2001 et 2011. Enfin, cette méthode assure sans doute votre sécurité alimentaire en ce sens qu’il se base sur une production naturelle sans produit chimique comme les engrais. La plupart des docteurs dans le domaine de la nutrition conseillent surtout cette consommation bio pour le maintien d’une santé de fer. La consommation bio est aussi bénéfique en ce qui concerne l’alimentation des enfants pour leur assurer une meilleure santé.

Il est donc préférable d’opter pour la consommation bio afin d’éviter les dangers afférents aux OGM. Il s’agit de ces aliments qui subissent certaines transformations avant de se présenter sous forme de produits finis.

Les avantages pour la santé

De nombreuses études ont montré que les aliments bio contenaient généralement plus de nutriments et moins d’éléments nocifs pour la santé que leurs homologues conventionnels. Par exemple, les fruits et légumes bio contiennent souvent plus de vitamines C, de fer et d’antioxydants que ceux cultivés avec des pesticides synthétiques. De même, l’utilisation d’engrais naturels comme le compost plutôt que des engrais chimiques permet aux plantations biologiques de produire des produits finis avec une teneur supérieure en éléments nutritifs.

Certains experts estiment aussi qu’une alimentation composée principalement d’aliments bio peut aider à prévenir certaines maladies chroniques telles que le cancer ou les troubles cardiovasculaires. Des recherches ont effectivement mis en évidence un lien entre l’exposition régulière à des pesticides synthétiques utilisés dans l’agriculture conventionnelle et une augmentation du risque de développer ces pathologies.

Il est capital de souligner que la production biologique inclut souvent davantage d’élevages respectueux du bien-être animal. Les animaux sont nourris sans OGM ni antibiotiques, ce qui peut améliorer leur qualité nutritionnelle tout en minimisant les risques liés à la consommation par l’être humain.

Donc, choisir des produits issus de l’agriculture biologique ne représente pas seulement un choix écologiquement responsable mais aussi un choix sain pour votre corps. En optant pour cette solution, vous réduisez considérablement le taux de toxines ingurgitées par votre organisme ainsi que de multiples autres désavantages sanitaires.

Les défis de l’agriculture biologique

Bien que l’agriculture biologique présente de nombreux avantages pour la santé et l’environnement, elle n’est pas sans défis. Il faut noter que les produits issus de cette production sont souvent plus chers en raison des coûts supplémentaires liés aux méthodes utilisées.

Effectivement, le processus de conversion vers une agriculture biologique peut être long et fastidieux pour certains agriculteurs qui doivent se familiariser avec les nouvelles techniques tout en faisant face à une baisse immédiate des rendements. Par conséquent, il incombe aux gouvernements locaux et nationaux d’offrir un soutien financier adéquat pour encourager davantage d’agriculteurs à adopter ces pratiques plus saines.

D’autre part, la production biologique nécessite souvent plus d’espace physique pour cultiver les mêmes quantités de nourriture. Les rendements peuvent aussi varier considérablement selon les conditions météorologiques et autres facteurs environnementaux tels que le sol ou l’exposition au soleil.

Bien qu’elle soit destinée à minimiser leur utilisation dans l’agriculture conventionnelle jugée néfaste pour la planète comme pour notre alimentation quotidienne, certains pesticides naturels utilisés par l’agriculture bio, comme le cuivre ou encore le soufre peuvent aussi avoir des effets négatifs sur la biodiversité du sol ainsi que sur sa capacité à stocker du CO2.

Malgré cela, l’agriculture biologique reste très prometteuse pour l’avenir de notre société ainsi que pour la préservation de l’environnement. En adoptant des techniques plus durables et respectueuses, elle peut aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre, minimiser le gaspillage alimentaire et préserver la biodiversité tout en offrant aux consommateurs des produits plus sains. Les gouvernements ont donc un rôle clé à jouer dans l’adoption et la promotion d’une agriculture biologique durable afin d’améliorer notre santé collective et celle de notre habitat commun.

Partager :