Que faut-il pour installer un potager chez soi ?

1494
Partager :

Vous avez un peu d’espace à la maison ? Pourquoi ne pas en faire un petit potager et produire un peu de tout ? C’est toujours un plaisir de consommer des légumes cultivés par soi-même. De plus, même si vous n’avez pas des compétences en la matière, il existe assez d’informations gratuites dont vous pouvez vous servir pour réussir votre potager. C’est donc l’occasion d’apprendre quelque chose de plus. Alors, si l’aventure vous tente, cet article vous donne une idée sur ce qu’il faut réunir pour vous lancer.

Les outils pour commencer

Vous être prêt pour démarrer l’installation de votre potager de maison ? C’est une décision à féliciter et vous ne regretterez en aucun cas cette aventure. Vos enfants prendront goût à la nature dès leur plus jeune âge et peut-être que l’un d’eux finira par s’investir pleinement dans le secteur agricole. Alors, n’hésitez pas à les associer à la tâche. Puisque vous avez déjà l’espace idéal pour créer votre potager, commencez par réunir les équipements nécessaires. Comme équipements, vous avez besoin :

A lire aussi : Les meilleures astuces pour planifier votre potager en carrés avec succès

  • d’une bêche et fourche-bêche qui vous aideront à retourner la terre ;
  • A lire aussi : Quelles plantes aromatiques mettre dans son carré potager ?

  • d’une binette pour casser la croûte de la terre qui se forme après la pluie et couper les racines des mauvaises herbes ;
  • d’un croc pour briser les mottes après le bêchage et aérer le sol non tassé ;
  • d’un râteau pour égaliser le sol des planches de légumes ou enlever les cailloux de ses planches ;
  • du sécateur pour couper les feuilles et les racines des plantes ;
  • d’une brouette afin de transporter des outils ou du compost.

Avec ces outils, vous pouvez être sûr d’être bien équipé pour lancer votre potager à la maison. Et pour être dans la peau d’un agriculteur, pensez également à acheter une combinaison de travail agricole. Ainsi, vous ne risquez pas de salir vos vêtements en travaillant dans votre potager.

Quels légumes planter

Après avoir réuni tout l’outillage nécessaire pour l’installation de votre potager, il faudra commencer par penser à quoi planter. Si vous avez une préférence pour un légume en particulier, cela ne suffit pas pour décider de ne planter que celui-là. En effet, certains légumes demandent plus de travail et de savoir-faire en la matière que d’autres. En tant que débutant, il y a des légumes dont la culture est facile et par lesquelles vous pourrez commencer. En plus, les informations sur la culture de ses légumes sont disponibles en quantité et en qualité sur internet. Vous avez par exemple :

  • la tomate : la culture de la tomate est facile et c’est un légume qui s’utilise régulièrement dans la préparation de plusieurs repas. C’est une bonne culture surtout pour un potager de maison ;
  • la carotte : la culture de la carotte peut être assimilée à une distraction. Vous prendrez plaisir à l’arroser comme cela se doit et elle n’exige pas un protocole extraordinaire ;
  • le haricot : opter pour du haricot vert vous permet de vivre une expérience plus détendue avec votre potager de maison.

Voilà donc quelques légumes par lesquelles vous pouvez commencer l’installation de votre potager de maison. Avec une bonne dose de persévérance, vous obtiendrez un résultat encourageant.

Les étapes à suivre pour préparer le terrain

Maintenant que vous avez choisi les légumes à planter, il est temps de préparer le terrain pour l’installation de votre potager. Cette étape nécessite des travaux physiques qui sont parfois difficiles si vous n’êtes pas habitué. Toutefois, cela ne doit pas vous décourager car c’est une étape indispensable pour la réussite de votre projet.

La première chose à faire est d’enlever toutes les mauvaises herbes présentes sur la terre et de choisir un endroit ensoleillé dans votre jardin. Les plantations ont besoin du soleil donc assurez-vous qu’il y a suffisamment d’exposition. Procédez au bêchage afin de retourner la terre et ainsi permettre aux racines des plantations d’avoir accès facilement aux nutriments contenus dans le sol.

Une fois cette opération terminée, il faudra ensuite enrichir le sol avec du compost ou un engrais organique pour fournir tous les éléments nutritifs dont vos plantations auront besoin tout au long de leur croissance. Il est recommandé aussi d’analyser la qualité du sol avant toute plantation afin de savoir exactement quel type d’engrais utiliser.

Après avoir ajouté l’engrais nécessaire, ratissez et nivelez le sol jusqu’à obtenir une surface bien plate pour faciliter la tâche lorsqu’il s’agira plus tard de semer vos plants.

Il faut souligner que ces différentes étapes peuvent varier selon les besoins spécifiques des légumes que vous souhaitez cultiver dans votre jardin potager, mais ces quelques indications générales peuvent être utiles pour débuter sereinement l’aventure horticole chez soi.

Il faut s’informer sur les méthodes d’arrosage et les soins à apporter à chaque type de plante afin de maximiser leur croissance. Vous êtes maintenant prêts à passer aux choses sérieuses et commencer votre potager. Bonne chance !

Comment entretenir son potager tout au long de l’année

Vous avez enfin installé votre potager et les premières pousses sont apparues. Pour que vos plantations continuent à croître sainement et produire une récolte abondante, pensez à bien les entretenir.

La première étape consiste à arroser régulièrement vos plantations pour qu’elles puissent se développer correctement. Pour cela, vous pouvez utiliser un arrosoir ou un système d’arrosage automatique si vous ne voulez pas prendre le risque de manquer une session d’arrosage.

Il faudrait penser à désherber régulièrement afin que vos légumes n’aient pas à concourir avec des mauvaises herbes qui peuvent nuire à leur croissance. Si malgré toutes ces précautions la météo ne coopère pas et qu’une période de sécheresse s’installe, pensez alors aux techniques comme le paillage. Cette technique permet de garder l’eau dans le sol plutôt que de la voir évaporer rapidement dans les airs.

Il ne faut surtout pas oublier aussi que chaque légume a ses propres exigences en matière d’éclairage et de nutriments. Un kilo de légumes, par exemple, pourrait nécessiter plus ou moins les mêmes quantités nutritives, mais son temps optimal d’exposition variera selon sa génétique propre. Pensez à bien connaître chacune des plantations présentes dans votre jardin potager pour pouvoir répondre à leurs besoins spécifiques.

Aussi, surveillez attentivement tous les signaux indiquant la maladie ou l’infestation de parasites pour pouvoir les traiter rapidement. Pour cela, il est bon d’être équipé de quelques produits phytosanitaires qui peuvent aider à prévenir et soigner ces différentes affections.

N’hésitez pas à tourner vos cultures en déplaçant chaque année les légumes dans un endroit différent du potager avec une rotation complète toutes les 2-3 années environ. Cela permettra aux sols de se régénérer et évitera aussi d’épuiser le sol trop vite.

Avec ces conseils pratiques sur l’entretien régulier des plantations dans votre jardin potager, vous êtes maintenant prêt(e) à assurer la croissance saine et durable des légumes que vous avez cultivés chez vous.

Partager :