Quelles plantes fourragères choisir pour votre prairie ?

38
Partager :

Les experts en sélection de semences fourragères continuent à croiser et mélanger les espèces afin de produire des espèces encore plus performantes. De nouvelles espèces arrivent ainsi sur le marché régulièrement. Il peut être particulièrement difficile de s’y retrouver.

A lire également : Comment compter les parties de la maison sur les impôts ?

Des plantes fourragères méticuleusement sélectionnées

La vie des animaux ainsi que le succès de l’exploitation dépendent de la qualité du fourrage. Les semences à utiliser doivent toujours être méticuleusement sélectionnées. L’expert des semences fourragères continue sans cesse à améliorer la qualité des espèces qu’il propose.

Meilleur rendement, plus de résistance vis-à-vis des maladies, plus de polyvalence…autant de qualités recherchées dans les semences fourragères. Avec des semences de qualité, vous êtes sûr de récolter des fourrages de qualité pour vos animaux.

A lire également : Raccorder son jardin à l'électricité : contrat électricité chez Proxelia

Le choix des semences fourragères dépend du type de prairie

Dès le début de son implantation, l’agriculteur détermine la durée de vie de la prairie. Son cycle d’exploitation peut durer plusieurs années ou quelques mois uniquement selon les besoins. De la durée de ce cycle dépend également le choix des espèces de graminées et de légumineuses à semer et à exploiter. Il est utile de prendre en considération le rendement des espèces et leur durée de vie.

Pour les prairies qui durent plus de 5 ans en l’occurrence, des compositions multi-espèces sont conçues pour augmenter la biodiversité des prairies. L’on sait également que les dactyles tardifs et les trèfles blancs se prêtent merveilleusement à ce type de prairie. Une prairie peut être exploitée de 6 à 18 mois, des semences de Ray Grass Italien et de trèfles annuels sont à privilégier.

Fauchage – pâturage ou sursemis ?

Avant de choisir vos semences fourragères, il est important de connaître à l’avance le type d’utilisation des plantes. Une prairie est généralement prédestinée à être fauchée ou pâturée. La grande majorité des semences fourragères sont sélectionnées pour le fauchage. Sorgho fourrager, Ray Grass Italien, trèfles annuels, Ray Grass Hybride, trèfle violet, luzernes et fétuque sont autant d’espèces destinées à la fauche.

Les fétuques des prés, les dactyles, et RGA ainsi que les trèfles blancs se prêtent au pâturage. Les légumineuses et les graminées peuvent également être destinées à d’autres types d’utilisation. Certaines semences fourragères sont faites pour le regarnissage et le sursemis, d’autres pour l’interculture et la culture dérobée. Le choix dépend du type d’exploitation de votre prairie. L’important est de miser sur la bonne qualité des semences.

Les besoins nutritionnels des animaux

Il ne faut pas oublier que les plantes fourragères sont destinées à l’alimentation des animaux d’élevage. Bœufs, chevaux, moutons et autres animaux ont des besoins spécifiques pour grandir et produire. La qualité de leur lait et de leur chair dépend de ce qu’ils mangent. Il est ainsi primordial de prendre en ligne de compte la valeur alimentaire des plantes fourragères à cultiver dans votre prairie.

Chaque plante fourragère peut être plus ou moins riche en glucides, fibres et protéines. Il revient à l’agriculteur de choisir les semences fourragères des espèces à mélanger pour obtenir un fourrage de qualité. Les professionnels des semences sont à même de vous fournir les caractéristiques nutritionnelles de chacune de leur semence fourragère.

Partager :