Avocatier : où, quand et comment le planter ?

1349
Partager :

L’avocatier est un fruitier qui a pour origine l’Amérique centrale. C’est un arbuste qui a besoin de la lumière du soleil et d’une terre riche parfaitement drainée pour se développer. Vous pouvez aussi le cultiver en bac sur un balcon ou en intérieur. Cela vous permettra plus tard de profiter des bienfaits de ses avocats frais et naturels. Dans cet article, on vous dit où, quand et comment planter un avocatier.

Où planter un avocatier ?

Si vous résidez dans une région où il gèle peu ou pas durant l’hiver, optez pour une espèce d’avocatier rustique qui peut être installée en plein air. La variété Fuerte est par exemple une famille d’avocatiers qui résiste aux périodes de gel (-3 °C maximum). Pour en savoir plus, faites un tour sur avocatier.fr, le blog qui vous informe sur toutes les facettes cachées de l’avocatier. Culture, récolte, cuisine ou cosmétique, vous y découvrirez tout pour bien profiter de vos futurs avocats.

Lire également : Découvrez les légumes les plus simples à cultiver pour les novices en jardinage

Dès que vous avez la plante avec vous, installez-la à un endroit bien exposé au soleil. Vous pouvez aussi la placer à mi-ombre à l’abri des vents, derrière une haute haie ou le long d’un mur d’enceinte. Toutefois, veillez à ce que le sol soit léger, bien drainé, neutre à acide, mais sans calcaire.

Pour les autres régions, vous devez planter votre avocatier ou semer un noyau d’avocat au sein d’un pot adapté. Placez-le à côté d’une fenêtre éclairée par les rayons de soleil ou à mi-ombre. En vérité, l’avocatier a besoin de beaucoup de lumière pour bien se développer. Conservez-le donc à une température ambiante de 18 à 20 °C durant toute l’année. Qu’en est-il de la période ?

A lire aussi : Découvrez les plantes médicinales essentielles à cultiver dans votre jardin

La bonne période pour planter l’avocatier

L’avocatier est un arbuste qui aime la chaleur. En pot ou en pleine terre, la meilleure période pour planter l’avocatier est le printemps, lorsque les beaux jours reviennent. Le planter durant cette saison optimise ses chances de bien évoluer. Accordez-lui le temps de s’installer et de se conforter avant la venue du froid.

Par ailleurs, si l’hiver est essentiellement doux dans votre région, vous pouvez planter votre avocatier pendant l’automne. Mais il est aussi important de savoir planter un avocatier !

Planter un avocatier dans un pot

Prenez un pot percé pour garantir une excellente évacuation d’eau. Mettez au fond du pot une bonne couche de bille d’argile pour bénéficier d’un drainage fiable. Ensuite, remplissez le pot à l’aide du terreau horticole riche en substrat. Puis placez votre avocatier et complétez le remplissage du pot. Enfin, tassez et arrosez votre plante.

Planter un avocatier en pleine terre

Pour planter un avocatier en pleine terre, creusez un trou et mettez-y un peu de compost. Installez votre avocatier et procédez à un remplissage du trou en utilisant un mélange de terreau et de terre de jardin. Aménagez une cuvette autour du tronc de la plante afin de diriger l’eau d’arrosage vers les racines. Et arrosez !

Par ailleurs, vous pouvez aider votre avocatier à mieux se maintenir durant les premières années. Pour le faire, vous n’avez qu’à lui installer un tuteur.

Les précautions à prendre avant de planter un avocatier

Avant de planter un avocatier, il faut prendre certaines précautions. Vérifiez que votre jardin ou terrain soit bien adapté à la culture de l’avocatier. Effectivement, cette plante a besoin d’un climat chaud et humide pour se développer correctement. Il faut choisir le bon emplacement dans votre jardin en fonction du niveau d’ensoleillement présent sur votre terrain.

Il faut s’assurer que vous disposez des outils nécessaires pour effectuer une transplantation réussie : pelles, râteaux et sécateurs sont indispensables pour creuser le trou qui accueillera votre arbre et égaliser la surface au besoin.

Une autre étape cruciale avant la plantation consiste à examiner les racines de l’arbre afin qu’il ne présente pas une quelconque maladie fongique ou bactérienne. Si tel était le cas, il faudrait traiter l’arbuste avant même sa mise en terre.

Pensez à prendre soin de votre arbre tout au long du processus de plantation-transplantation grâce à un suivi régulier assuré par un professionnel qualifié si nécessaire. Avec ces précautions prises en amont, vous avez toutes les chances d’avoir un magnifique avocatier chez vous !

Les étapes à suivre pour planter un avocatier avec succès

Planter un avocatier est une expérience enrichissante, mais pour que celle-ci soit réussie, il faut suivre certaines étapes. Voici les différentes étapes à suivre pour planter un avocatier avec succès.

La première chose à faire avant de planter votre arbre est de vous procurer un plant d’avocat sain et robuste. Les pépiniéristes spécialisés dans la culture des arbres fruitiers ou bien les centres jardins sont les endroits idéaux pour trouver ce type de plants. Privilégiez toujours l’achat d’un jeune plant car celui-ci sera plus facilement adaptable à son nouvel environnement.

Creusez le trou qui accueillera votre arbre en vérifiant qu’il ait suffisamment de largeur et de profondeur par rapport aux racines du plant que vous venez d’acheter. Une fois le trou réalisé, ajoutez-y du compost organique afin d’améliorer la qualité du sol qui va nourrir vos arbres tout au long de leur croissance.

Lorsque ces deux premières étapes ont été effectuées correctement, placez délicatement le jeune arbre dans le trou préalablement creusé tout en veillant à bien répartir ses racines sur toute la surface disponible du fond du trou. Ajoutez ensuite une couche supplémentaire de compost puis recouvrez-le soigneusement jusqu’au collet situé juste au-dessus des racines.

Il faut maintenant arroser votre jeune arbre. Il est recommandé de pailler le sol autour du pied de l’avocatier en utilisant des écorces ou des feuilles mortes afin de maintenir une humidité constante.

Voilà tout ce qu’il faut savoir pour planter un avocatier avec succès! Avec ces étapes simples mais importantes, vous pouvez être sûr(e) que votre nouvelle plante se développera parfaitement dans son nouvel environnement.

Partager :