Un saut de concombres et de cornichons

Comment réussir la culture de ses concombres et cornichons ?

Les concombres et cornichons sont tous deux des fruits de la famille végétale des Cuecubitaceae. Ces fruits de type « Cucumus savitus » ont une grande popularité. En cuisine, le concombre sert de légume tandis que le cornichon sert de condiment. Quelles sont alors les étapes à suivre pour réussir la culture de vos concombres et cornichons ?

Les conditions climatiques de culture des concombres et cornichons

Des concombres et des cornichons après la récolte

A voir aussi : Comment devenir exploitant agricole ?

La culture des concombres et cornichons est idéale pendant les saisons de fortes températures, car ce sont des plantes très vulnérables au froid. Par contre, elles doivent être exposées au soleil ou dans des zones de fortes températures pour pouvoir se développer facilement. La période courant mars-avril-mai est idéale pour les semer. Quant au sol, il doit être profond, arable et contenir une grande quantité d’humus et d’engrais biologiques.

Les étapes de la plantation

Après avoir semé les graines de concombres et cornichons dans de bonnes conditions climatiques, assurez-vous qu’elles aient germé puis donné 2 à 3 feuilles. Ensuite, plantez-les en observant un espacement de 60 cm en respectant un alignement d’au moins 1 m par plant. Pour ce qui est de l’entretien, vous devez biner et sarcler régulièrement la terre où ils sont plantés.

A lire aussi : Le label bio est-il vraiment gage de qualité ?

L’arrosage aussi est de mise, car ce sont des plantes dont la culture exige une grande quantité d’eau notamment en été. Vous pouvez aussi placer des grillages autour des plants pour éviter qu’elles ne s’entremêlent avec d’autres plantes et pour une récolte aisée. Assurez une bonne fertilisation aux plantes dès leur plantation en les nourrissant d’engrais, de potasse et d’azote.

Les potentielles maladies et rongeurs pouvant affecter les concombres et cornichons

Pendant leur culture, les concombres et cornichons peuvent généralement être affectés par l’oïdium et le mildiou. Pour les prévenir, vous devez éviter d’arroser leurs feuillages le soir pendant les périodes chaudes et celles pluvieuses. Vous pouvez aussi les pulvériser d’une préparation de Bouillie Bordelaise. Quant aux ravageurs, on a la limace et le puceron. La limace s’attaque souvent aux jeunes plantes de concombres et de cornichons.

Pour prévenir leur apparition, confectionnez et placez des pièges anti-limaces autour des plantes. Le puceron ronge les tiges et les feuilles. Pour prévenir son attaque, il faut modérer l’apport d’azote aux plantes. Pour un traitement curatif, pulvérisez les plantes d’insecticides réalisées avec du Pyrèthre.

Récoltes des concombres et des cornichons

Une plantation de cornichons

Les cornichons peuvent être récoltés dès que le fruit a 5 cm de longueur. Vous pouvez néanmoins les récolter à la taille que vous désirez en veillant à ce qu’ils ne poussent pas excessivement. À l’opposé, les concombres ne se récoltent que quand le fruit est assez mûr. Cueillez-les en observant la maturation de chaque fruit.

Les concombres et les cornichons sont conservables pendant un certain nombre de jours au réfrigérateur.

Les concombres et les cornichons sont des plantes de la même famille. En dehors de leur récolte, leurs cultures utilisent les mêmes procédés.